Oubada ibn Samett. » Paix et Amour entre les peuples

 Oubada ibn Samett.

14/4/2010

 

Oubada ibn Samett.

Le Messager a dit des Ansars "Si les ansars marchaient dans une vallée ou dans un défilé de montagne, je les aurais suivi" Si l'émigration n'avait pas lieu, j'aurais été un homme des Ansars" Quand la première députation des ansars fit le premier serment d'allégeance à Aqaba, Oubada était l'un des 12 croyants qui embrassèrent l'islam et lui serrèrent la main.

Alors que les combats se succédaient Oubada était dévoué au sacrifice et présent sans rien manquer. Toute sa loyauté et son obéissance étaient à Dieu. Ses relations avec ses parents, ses alliés, ses ennemis ont été fondées sur sa foi ainsi que sa conduite. La famille d'oubada avait une alliance avec les Banous Qaïnouqa et lorsqu'il vit que ces derniers tramaient tous les pièges possibles pour lutter contre l'Islam en provoquant des troubles et des émeutes contre les musulmans, il rompit le pacte sans hésiter en disant :"Je ne prendrais comme protecteurs qu'Allah, son Messager et les Croyants".

Oui, le parti d'Allah ne sera pas cette fois limité aux Compagnons mais il continuera à travers les générations et les temps futurs jusqu'à ce qu'Allah hérite de la terre et de son contenu, recrutant dans ses rangs chaque croyant en Allah et son Messager. "...Et quiconque prend pour alliés Allah, Son Messager et les Croyants, car c'est le parti d'Allah qui sera victorieux"(verset 56/5). Oubada devint doyen de sa tribu des Khazraj, un pionnier de l'Islam.

Oubada n'accepta pas les postes à responsabilité, le seul travail qu'il accepta fut celui d'instruire les gens dans la religion. Oui, il refusa de commander deux personnes et il tint son serment.

Le seul travail qu'il accepta était l'enseignement s'écartant d'autres fonctions susceptibles de mener à l'orgueil, le pouvoir et la fortune qui sont plein de dangers pour la foi. Il alla à Damas en compagnie de Moâz et Abou Al Darda (raa) et remplirent le pays de lumière de connaissance.

Oubada voyagea en palestine où il était juge durant une petite période sous le gouverneur Mouâwiya. Oubada est de la génération du prophète Mohamed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) sur laquelle il a épaulé son âme, sa lumière et sa grandeur. Il avait une très grande admiration pour la piété et l'ascétisme de Omar Ibnoul Khattab (raa) contrairement à Mouâwiya qu'il voyait comme un homme matérialiste passionné de pouvoir. Vint les premiers troubles et Mouâwiya vit en Oubada une menace directe au prestige de son pouvoir, car Oubada était un opposant farouche et disait "Nous avons prêté serment au Messager d'Allah (paix et bénédiction d’Allah sur lui) de ne plus craindre pour la cause de Dieu le blâme de celui qui blâme". Sentant la discorde, il s'adressa à Mouâwiya en disant "Par Dieu, je n'habiterais jamais une terre commune à la tienne". Il quitta la Palestine pour Médine. Omar (raa) le vit et lui dit "Retourne en Palestine, Qu'Allah maudisse une terre où il n'y a pas de tes semblables". Oubada était grand dans sa foi et honoré par Omar dit "Al Farrouk". Il mourut en Palestine à Ramallah en l'an 34 de l'hégire.

Que la paix soit sur toi Oubada Ben Al Samett (raa), toi qui tint ton pacte d'allégeance envers le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui), qui tint ton serment de lutter contre l'opulence et qui blâmait pour la cause d'Allah ceux qui le méritaient.

 

Category : COMPAGNONS DU PROPHETE MOUHAMMAD (PSL) | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |