Spiritualité musulmane et valeurs universelles, pour une convergence constructive » Paix et Amour entre les peuples

 Spiritualité musulmane et valeurs universelles, pour une convergence constructive

27/4/2010

 

Spiritualité musulmane et valeurs universelles, pour une convergence constructive

Ecrit par François Clarinval  10-04-2007

 La visibilité accrue de l’Islam en Europe Occidentale, et l’émergence de citoyens musulmans européens, posent des questions primordiales aux diverses sociétés européennes.  Ces dernières sont placées devant l’obligation, notamment, de repenser, en associant leurs citoyens de confession musulmane, les fondements et les mécanismes du « vivre ensemble ».  En l’absence de ce débat, de cet effort de compréhension mutuelle, le risque est grand de voir les antagonismes s’amplifier.

Le seul socle qui puisse fonder un projet viable ayant pour objectif le « vivre ensemble », dans cette Europe en mutation, réside dans l’universalité des valeurs qu’elle prône et qu’elle défend.

Cette condition sine qua non nécessite que les musulmans d’Europe reconsidèrent la perception qu’ils ont d’eux-mêmes et de leurs valeurs, qu’ils redécouvrent le message universel de l’Islam porteur de sens, de justice, de paix et fraternité, et qu’enfin, ils prennent part activement, au-delà des spécificités nationales, à la réflexion et au débat sur l’avenir de l’Europe, tant dans ses aspects spirituels, culturels, sociaux qu’économiques.

Citoyens à part entière, il faudrait qu’ils cessent de se penser minoritaires, et qu’ils se décident à contribuer, sans complexe, à l’émergence d’un monde plus humain par le partage de leur expérience et de leur spiritualité.

Ce vœu, qui est celui de nombre de musulmans, ne trouve malheureusement qu’un faible écho dans la société européenne. L’emprise du discours catastrophiste, des logiques d’affrontements, des stratégies de rejet et d’exclusion, des préjugés, est telle qu’il semble à la majorité des européens non-musulmans que l’Islam n’a toujours été et ne sera jamais qu’arriération, violence et inadaptation. Cette vision fait que les musulmans européens sont, la plupart du temps, relégués en marge de la société ; rares sont, en effet, les occasions où ils sont partie prenante de la réflexion, partenaires dans la construction.

L’Europe, en effet, connaît, au sujet de l’Islam, une double occultation. La première porte sur l’histoire de l’Islam et de ses liens avec elle, la seconde sur la réalité même de l’Islam, en tant que religion universelle.

Un double travail est donc nécessaire afin de lutter contre cette occultation, condition nécessaire à la prise en compte réelle, effective, de la composante musulmane de la société européenne.

Il faut dans un premier temps rendre à l’Europe sa mémoire au sujet de l’Islam. Les recherches historiques récentes ont démontré l’apport civilisationnel majeur de l’Islam à l’Europe - et au monde. Il faut rappeler cela, le dire et le redire. L’Islam n’est pas en Europe en terre étrangère.

Il faut, dans un second temps, identifier les causes actuelles de la marginalisation des citoyens européens de confession musulmane. Ces causes ont deux origines. On serait, tout d’abord, tenté de dire que les premiers responsables de cet état de fait sont les médias, alimentés par un courant idéologique et sociétal pour qui l’Islam est l’adversaire par excellence, un danger immédiat et permanent. Il est évident que cette prégnance médiatique, faite de préjugés, de mensonges, est déterminante dans la construction mentale que l’Europe (et l’Occident au sens large – donc Etats-Unis compris) se fait de l’Islam. Mais il ne faut pas, pour autant, négliger la part de responsabilité des musulmans eux-mêmes, qui, par des comportements inappropriés, des prises de positions trop souvent passionnelles, ne font que confirmer les idées reçues. Il est un fait indéniable que la communauté musulmane, largement paupérisée, infantilisée, déracinée pour une grande partie de ses membres, souffre d’un déficit d’éducation, de connaissance, de compréhension du contexte occidental et donc d’une difficulté à communiquer le projet universaliste de l’Islam.

L’Europe aujourd’hui est en crise. Crise d’identité. Crise des valeurs. Crise économique. Cette crise est, plus largement, celle du monde moderne. Tous les observateurs, qu’ils soient sociologues, philosophes, économistes, religieux, de même que la grande majorité des citoyens européens sont conscients de cet état de souffrance dans lequel le monde est plongé, et chacun, à partir de ses références, ses expériences, cherche des réponses. Un dénominateur commun lie les hommes et les femmes qui ne peuvent se résoudre à cet état de violence généralisée : le tout à l’Economie n’est pas la solution. Il apparaît, en effet, à un nombre grandissant de citoyens que seule une « Mutation éthique » pourrait redonner souffle aux valeurs universelles par le sens retrouvé de l’humain.

Une nouvelle voie européenne reste à construire, voie dont les ressorts sont la contribution positive, la responsabilité partagée et la confiance mutuelle


Source : http://www.psm-enligne.com  

 

Category : ISLAM ET OCCIDENT | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |