Les secrets du Hijab. » Paix et Amour entre les peuples

 Les secrets du Hijab.

14/7/2010

 

hijabLes secrets du Hijab.

La femme croyante est celle qui est consciente de la valeur de son honneur, elle ne le vend pas à vil prix dans le marché des esclaves, elle préserve sa personne et est fière de son appartenance religieuse et de sa distinction culturelle.

Certes la femme qui s'acharne à montrer ses appas, à travers les rondeurs de son anatomie et les mouvements de son corps et qui presse fortement son corps avec ses vêtements de dessous, pour exhiber davantage les contours de ses parties intimes, la forme de son derrière et les détails de sa féminité dans ses allers et venues, souhaitant entendre une parole indécente d'un jeune indécent, ou comme disent les Arabes d'antan: «Elle ne repousse aucune main qui vient la toucher», est une femme vraiment sotte, elle réduit son humanité à l'image d'un animal, et même son égarement va plus loin puisqu'elle ressemble plus aux mannequins en plastique servant à la présentation de divers modèles de vêtements dans les vitrines commerciales des grandes avenues, sauf, que malheureusement, c'est sa chair et son honneur qu'elle expose aux gens, plutôt à tous les gens. [C'est une femme] qui est tombée dans le piège à caractère mondial, celui qui la détruit ainsi que sa personnalité, le piège de la nudité, afin de dépouiller la civilisation de l'Islam de ces deux vertus desquelles elle tire sa force : la chasteté et l'honneur.

Celle qui réduit la liberté de la femme à la liberté du **** et à la liberté du dévergondage en public, a permis à son humanité de se jeter à corps perdu dans l'abîme de la bestialité et est descendue plus bas pour être à la hauteur du discours honorable d'Allah dans Sa parole: {Certes, Nous avons honoré les fils d'Adam} [17:70].

La vraie liberté de la femme -si tu réfléchis bien ma chère sœur!- signifie casser les chaînes de l'asservissement qui te lient aux passions bestiales de l'âme, se rebeller contre les déviations sataniques de la vie et lever haut l'étendard de l'Islam, étendard de la chasteté et de l'honneur traduits dans le vêtement islamique noble. La liberté consiste à piétiner les envies sataniques de la nudité et de la débauche bestiale, vengeant ainsi ton honneur et l'honneur de la communauté musulmane toute entière, de l'avilissement de ceux qui détruisent tes propres valeurs et celles de ta civilisation, et jadis les Arabes avaient prononcé la noble maxime :

«La femme libre préfère vivre dans la faim plutôt que de vivre de sa chair (littéralement: ses seins)».

Ma sœur, ton destin, je te le résume en ces quelques mots :

«Tu es voilée, donc tu existes », ou sinon, dis adieu à ta religion !

As-tu pensé un jour au temps que durera la beauté de ton corps et au temps que durera ta vie dans ce monde périssable? Chaque jour qui s'ajoute à ton âge est un jour passé de ta vie et un jour qui te rapproche de ta fin. Quelle est la valeur d'un plaisir matériel de la vie qui, à peine a-t-il commencé, se termine déjà ? Quelle est la valeur d'une jouissance -quelle que soit cette jouissance-, si sa joie trompeuse ne dépasse pas quelques heures puis se transforme après cela en un regret perpétuel et en un chagrin éternel que même les montagnes gigantesques ne peuvent supporter, {Comment vous préserverez-vous, si vous mécroyez, d'un jour qui rendra les enfants comme des vieillards aux cheveux blancs ?  [et] durant lequel le ciel se fendra. Sa promesse s'accomplira sans doute.  Ceci est un rappel. Que celui qui veut prenne une voie [menant] à son Seigneur} [73: 17-19].

L'âge de l'homme est limité, il n'a qu'une seule occasion, et tu ne peux pas vivre le même instant deux fois, c'est soit en ta faveur soit en ta défaveur. Réfléchis bien ma sœur ! Réfléchis avant qu'il ne soit trop tard !

Telle est la vérité existentielle de l'homme si tu regardes bien. Si c'est ainsi, alors pourquoi rivaliser avec les autres dans ce qui conduit à ta perte ? Quel aveuglement a-t-il pu frapper tes yeux pour ne voir des réalités de l'existence que ton corps ?

Ma sœur ! La communauté est entrain de s'écrouler. Que ne participes-tu à la construction !

Par le Cheikh Dr. Farid Al-Ansari.
Extrait du livre : Les secrets du Hijab.

Tags : islam voile hijab
Category : LES FEMMES - 2 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |