Hadiths(citations) du Prophète Mohamed (BSDL) - 1 » Paix et Amour entre les peuples

 Hadiths(citations) du Prophète Mohamed (BSDL) - 1

1/8/2007

         Le premier Hadith j’avais  connuet qui  beaucoup changé ma façon deconcevoir l’Islam est le suivant :

Selon Anas (DAS), le Prophète (BSDL) adit : « Aucun d’entre vous  nepeut se prétendre croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère (son prochain)ce qu’il aime pour lui même ». (URA),     c’était en 1977 ces quelques mots prononcéspar le Prophète (BSDL) sont restés gravés dans ma mémoire et depuis ce jourj’avais commencé à m’intéresser de plus en plus à la Sunna , et  la lecture des hadiths et alors devenue unede mes activités habituelles. Au fil des jours je comprenais que le Prophète aété le meilleur homme que Dieu a créé sur la terre et plus j’essayais de meconformer à ses idées et comportements, plus je devenais moi-même meilleur. Ayanttoujours l’habitude de prendre des notes lors de toutes mes lectures, je notaisdonc sur un calepin les hadiths qui m’ont le plus marqué. Voici donc ce calepin.

 

 

HADITHS ( extraits du livre RIYAD AS-SALIHIN de l’ImamMohieddine Annawawi )

 

(Quelques fois la traductiona été corrigée par mes soins et ceci afin de plus se rapprocher du texte enarabe)

Abréviations :

BSDL = bénédiction et salutde Dieu sur lui

DAS  =  queDieu lui (ou leur) accorde Sa satisfaction

URA =  unanimement reconnu authentique

 

Abou said Al khdouri (DAS)rapporte : « Un groupe d’Ansarites demandèrent assistance matérielleau Messager de Dieu  (BSDL) qui la leurdonna. Puis ils la demandèrent de nouveau et il la leur donna. Jusqu’àl’épuisement de tout ce qu’il avait. Une fois qu’il avait donné tout ce qu’ilpossédait, il leur dit : - Tant que je détiendrai quelque bien je n’enserai jamais avare avec vous. Mais celui qui par fierté d’âme refuse de tendrela main aux autres, Dieu lui sauvegarde sa fierté. Celui qui n’exprime pas sonbesoin, Dieu le met au-dessus du besoin. Celui qui s’astreint à patienter, Dieului en donne la force. Nul n’a reçu de meilleur et de plus grand don que celuide la patience. » (URA)

 

 

 Selon Abou Said et abou Hourayra (DAS), leProphète (BSDL) a dit : « Il n’est pas une fatigue, ni une maladie,ni un souci, ni une peine, ni un mal, ni une angoisse qui touche le musulman,jusqu’à l’épine qui le pique, sans que Dieu ne lui efface à cause de cela unepartie de ses péchés ». (URA)

 

 

 Abou Hourayra rapporte : « Un hommedit au Prophète (BSDL) : - Donne moi un conseil , Il lui dit : - Nete fâche jamais. L’homme répéta la même demande à plusieurs reprises et à Chaquefois il lui disait : - Ne te fâche jamais ». (Rapporté par AlBoukhari)

 

 

Selon Ibn Mas’ud (DAS), leMessager de Dieu (BSDL) a dit : « Il va y avoir après moi dufavoritisme et d’autres choses que vous n’aimerez pas ».On dit :« O Messager de Dieu ! Que nous ordonnes-tu alors defaire ? ». Il dit : « Vous, faites vosobligations  vis-à-vis des hommes  et demandez à Dieu ce qui vous est dû ».(URA)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS), LeMessager de Dieu a dit : « Comme signe de bonne appartenance d’unepersonne à l’Islam c’est de s’abstenir de tout ce qui ne le regarde pas ».         (Rapporté par Attirmidhi)

 

 

 Selon Abou Dharr (DAS), le Prophète (BSDL) luia dit : « Ne méprise aucune bonne action, si petite soit-elle,comme le fait d’accueillir ton frère avec un visage souriant ».     (Rapporté par Moslem)

 

 

Selon Jaber (DAS), leMessager de Dieu (BSDL) a dit : « Toutes les fois qu’un musulmanplante un arbre et qu’un être humain, une bête ou un oiseau en mangent, il se voitinscrire autant d’aumônes jusqu’au jour de la résurrection ».

                (Rapporté par Moslem)

 

 

Selon Anas (DAS), le Messagerde Dieu (BSDL) a dit : « Dieu est assurément satisfait de celuiqui mange quelque chose et Lui en rend grâce ou boit quelque chose et Lui enrend grâce ». (Rapporté par Moslem)

 

 

 Selon Abou Mûsa (DAS), le Prophète (BSDL) adit : « Chaque musulman est redevable d’une aumône ». Ondit : « Et s’il n’en a pas les moyens ?» ildit : « Il travaille de ses deux mains, il se fait ainsi du bienà lui même et peut faire l’aumône ». On dit : « Et s’il enest incapable ? » il dit : « Il aide autrui àatteindre ce qui lui tient à cœur ». On dit : «Et s’il en estincapable ? » il dit : « Il prescrit le bien ».On dit :« Et s’il ne le fait pas ? il dit : « Ils’abstient de faire le mal  et c’est pour lui une aumône ». (URA)

       

 

 Selon Abou Hourayra , le Messager de Dieu(BSDL) a dit : « Toute ma communauté entre au paradis sauf celuiqui s’y refuse ».On dit : « et qui s’y refuse, ô Messagerde Dieu ? » il dit : « Celui qui m’a obéi entre au  Paradis et celui qui m’a désobéi  s’y est refusé ».  (Rapporté par Moslem)

 

 

Selon Abou Hourayra , leMessager de Dieu (BSDL) a dit : « Celui qui appelle à une  bonne voie se voit attribuer  l’égal du salaire de tous ceux  qui la suivent sans pour autant rien diminuerde leur propre salaire et celui  quiappelle à une voie d’égarement se voit  infliger l’égal des péchés de tous ceux qui lasuivent, sans pour autant rien  diminuerde leurs propres péchés ».

 (Rapporté par Moslem)

 

 

 Selon Anas (DAS), le Prophète (BSDL) adit : « Aucun d’entre vous  nepeut se

  prétendre croyant jusqu’à ce qu’il aime pourson frère (son prochain) ce qu’il aime pour lui même ». (URA)

 

 

Abou Said Al Khoudri (DAS)rapporte qu’il a entendu le Messager de Dieu (BSDL) dire : « Quecelui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main !S’il ne le peut de sa main, qu’il la corrige avec sa langue ! S’il ne peutavec sa langue , Que ce soit avec son cœur et c’est là le plus faible degré dela foi ».

           (Rapporté par Moslem)

 

 

Selon Abou Hourayra , leMessager de Dieu (BSDL) a dit : « Celui qui a lésé son frèredans sa bonne réputation (son honneur) ou autre chose, qu’il s’en acquitteauprès de lui aujourd’hui (dans ce bas monde) avant qu’il ne se retrouve dansl’autre monde où le  dinar et le dirhamn’ont plus cours. S’il a alors des bonnes œuvres , on en prend l’équivalent deson injustice (pour le donner à la personne lésée) et s’il n’a aucune  bonne œuvre , on lui fait supporter encompensation une partie des péchés de sa victime ». (Rapporté par AlBoukhari)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « Savez-vous qui a faitfaillite ? » Ils dirent : « Nous considérons comme failliparmi nous celui qui a perdu son argent et ses biens ». Ildit : « Le failli de ma communauté est celui qui viendra le jourde la résurrection ayant  fait la prière,observé le jeûne et payé l’impôt-zakat. Il viendra après avoir insulté celui-ci, accusé celui-là de dévergondage,mangé l’argent de tel autre , répandu le sang de celui-là, et frappé tel autre.On répartit ses bonnes actions entre ses victimes et, si elles ne suffisent pasà le racheter auprès d’elles, on le charge alors des péchés de ses victimes etil est ensuite jeté en enfer. (Rapporté par Moslem)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « Celui qui croit        en Dieu et au jour dernier, qu’il reçoive généreusement son hôte. Celui quicroit en       Dieu et au jour dernier,qu’il rende visite à ses proches. Celui qui croit en Dieu et au jour dernier,qu’il dise une bonne chose ou bien garde le silence ». (URA)

 

 

Selon An-Noman Ibn Bachir(DAS), Le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « L’image des croyants dansles lien d’amour, de miséricorde et de compassion qui les unissent les uns auxautres est celle du corps : dès que l’un de ses membres se plaint dequelque mal, tout le reste du corps vient au secours par la veille et lafièvre. (URA)

 

 

Selon Jarir Ibn Abdullah(DAS), Le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « Celui qui n’est  pas clément avec les gens, Dieu ne l’est pasavec lui. (URA)

 

 

Selon Anas (DAS) , LeMessager de Dieu (BSDL) a dit : «  Assiste ton frère, qu’il ait  tort ou qu’il ait raison ! »Quelqu’un dit : « O Messager de Dieu ! Je l’aide quand il est victimed’une injustice, mais comment vais-je l’aider quand c’est lui-mêmel’injuste ? Il dit : « Tu l’empêches de commettre l’injustice etc’est ainsi que tu viens à son secours » . (Rapporté par Al Boukhari)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « Celui qui dissipe à unMusulman l’une des situations affligeantes de ce bas-monde, Dieu lui en dissipeune de celles du jour de la résurrection. Celui qui met dans l’aisancequelqu’un qui est dans la gêne, Dieu le met dans l’aisance dans ce monde etdans l’autre . Celui qui couvre un Musulman, Dieu le couvre dans ce monde et dansl’autre. Dieu ne cesse d’aider l’homme tant que celle-ci aide son frère. Celuiqui parcourt un chemin à la recherche du savoir , Dieu lui facilite un cheminvers le Paradis. Toutes les fois que des gens se réunissent dans l’une desmaisons de Dieu exalté pour réciter le livre de Dieu et pour l’étudierensemble, la sérénité (divine) descend aussitôt sur eux, la Miséricorde lesvoile, les Anges les couvrent de leurs ailes et Dieu les mentionne auprès deceux qui sont près de Lui (les Anges, les Prophètes et les Saints). Celui qui nes’élève pas par son propre labeur, ce ne sont pas ses origines qui vontl’élever.

         (Rapporté par Moslem).

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « Le pire des repas est celuiauquel on invite les riches à l’exception des pauvres. »  (URA)

 

Selon Anas (DAS) a dit :« Celui qui a entretenu deux filles jusqu’à leur puberté, nous sommes ,moi et lui, quand il viendra au jour de la résurrection comme ces deux doigts(l’index et le majeur) . (Rapporté par Moslem)

 

 

Abouddarda (DAS) a dit : J’ai entendu le Messager de Dieu (BSDL) dire : « Recherchez mabénédiction en faisant du bien à vos faibles car Dieu ne vous donne son soutienet votre subsistance que par égard pour vos faibles ». (Rapporté par AbouDaoud)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « le croyant qui a la foi la plusparfaite est celui qui a le meilleur caractère .Les meilleurs d’entre vous  sont les meilleurs avec leurs femmes ».(Rapporté par Attirmidhi)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : «Il ne se lève pas un seul joursur l’humanité sans que deux Anges ne descendent du ciel. L’un d’eux    dit : « Seigneur Dieu !Remplace sa dépense à celui qui a dépensé ! » et l’autre dit :« Seigneur Dieu ! Frappe de perte celui qui s’est montréavare. »  (URA)

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : «Par Dieu , n’est pascroyant ! Par Dieu   , n’est pas croyant ! Par Dieu  , n’est pas croyant ! » Ondit :« Qui donc ? O Messager de Dieu ! Ildit : « Celui dont le voisin n’est pas à l’abri de sonmal » . (URA)

 

 

Selon Abdullah Ibn Omar (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « Le meilleur compagnon pourDieu est celui qui est le plus gentil avec ses compagnons et le     meilleur voisin pour Dieu est celui qui estle plus gentil avec ses voisins ».

         (Rapporté par Attirmidhi)

 

 

Abdullah Ibn Masûd adit : « J’ai demandé au Prophète (BSDL) : « Quelle est l’oeuvrela plus aimée de Dieu exalté ? » Il dit : «  La prièreà son heure ». Je dis : « Et puis ? »Ildit : « La bonté envers les parents ». Jedis : « Et puis ? » Il dit : « Le combat au servicede Dieu ». (URA)

 

Selon Abou Hourayra, un hommevint chez le Messager de Dieu (BSDL) et lui dit : «O Messager deDieu ! Quel est celui qui mérite le plus que je lui tiennecompagnie? »Il dit : « Ta mère ». Ildit : « Et qui encore ? » Il dit : « Tamère ». Il dit : « Et qui encore ? »  Il dit : « Ta mère ».Il  dit « Et quiencore ? » Il dit : « Ton père ».  (URA)

 

 

Selon Abdullah Ibn Amr IbnAl’As (DAS), le Prophète (BSDL) a dit : « Celui qui respecte lesliens de la parenté n’est pas celui qui rend le bien par le bien, mais celui quicontinue à respecter ces liens quand même ses proches les rompent.

                   (Rapporté par Al Boukhari).

 

 

Selon Abou Ayoub Al Ansari(DAS) , un homme dit : « O Messager de Dieu ! Informe-moi d’uneœuvre qui me fasse entrer au Paradis et qui m’éloigne de l’Enfer, le Prophète(BSDL) lui dit : « Tu adores Dieu sans rien lui associer. Tu pratiquescorrectement la prière. Tu t’acquitte de l’aumône légale et tu fais du bienavec tes  Proches ». (URA)

 

 

Selon Joubeyr Ibn Mot’im(DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « N’entre pas au Paradiscelui qui brise les liens de parenté ». (URA)

 

 

Selon ‘Amr Ibn Shou’ayb,selon son père, selon son grand père (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) adit : « Ne fait pas partie de ma communauté celui qui ne semontre pas clément avec notre petit et ne reconnaît pas l’honneur de notregrand ».

                   (Rapporté par Attirmidhi)

 

 

 

Selon Abou Hourayra (DAS) ,le Messager de Dieu (BSDL) a dit : « L’homme a la même religion queson ami. Que chacun de vous fasse donc bien attention à celui qu’il prend pourami ! »  (Rapporté par  Abou Dawûd et Attirmidhi)

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |