Le Coran : Lis au nom de ton Seigneur qui a créé… » Paix et Amour entre les peuples

 Le Coran : Lis au nom de ton Seigneur qui a créé…

2/8/2007

Coran
Le Coran

Lis au nom de ton Seigneur qui a créé

Introduction
Le Prophète(P&S)  a dit :

« Le Coran est en fait, le festin auquel Dieu vous invite. Alors accourez à son festin autant que vous le pouvez. Ce Coran est la corde de Dieu et la lumière qui guide. Il apporte la guérison et le bienfait, préserve quiconque tient à lui et sauve quiconque le suit
» (Al Hakim)

Voilà un hadith qui nous donne un aperçu des qualités intrinsèques du Coran. En effet, étant la Parole de Dieu il va de soi qu’il offre à celui qui s’y applique d’énormes satisfactions. Le Coran est la corde qui vous permet d’approcher Dieu et le moyen le plus direct de l’invoquer, il est la Certitude, la Réponse, la Guérison du corps et de l’âme, le livre qui apaise les coeurs, la Sagesse, il est un guide pour ce monde et une lumière au jour du jugement.

La Révélation du Coran sacré est le miracle de Muhammad il permet à tout homme sensé et soucieux de connaître l’origine de la création, le pourquoi de son existence, le but de sa vie, le sens de sa mort, de s’entretenir avec Dieu sans aucun intermédiaire.

Dieu Exalté dit :

« Nous n’avons rien omis dans le Livre ». (6 :38)

Il faut faire preuve de curiosité et partir à la découverte du Livre le plus fascinant de par sa supériorité car le Prophète (P&S) a dit de Lui :

« Le mérite de la Parole de Dieu (Coran) sur le reste des paroles est pareil à la supériorité de Dieu sur Ses créatures ». (Tirmidhi)

C’est le plus indispensable des livres pour notre équilibre et celui de toutes les sociétés. C’est la Vérité absolue qui efface les incertitudes, les doutes et les mensonges.

Dieu Glorifié dit :

« Ceci (le Coran) est certes, une parole décisive (qui tranche entre le vrai et le faux) ». (86:13)

Sa lecture n’est pas réservée exclusivement à des événements particuliers tel que la mort ou les fêtes, il est le rappel de tous les jours, de tous les instants en toutes occasions.

Nos pieux aïeux

Il est révélateur devoir de quelle manière nos pieux ancêtres avaient compris l
l’importance, la valeur du Coran et de sa lecture régulière. Il était tout à fait normal et habituel de lire l’intégralité du Coran tous les mois, ou tous les deux mois,certains le clôturaient après cinq ou six jours. Ces compagnons cherchaient la proximité de Dieu car le Prophète (P&S) a dit :

« Dieu a des personnes rapprochées de Lui parmi les hommes. Ils dirent : Qui sont-ils, oh ! messager de Dieu ? Il répondit : Les gens du Coran (qui l’apprennent et le récitent) sont les rapprochés de Dieu ». (aN-Nasa i, ibn Maja)

Bien sûr leur piété n’est d’aucune commune mesure comparable à la nôtre mais cela nous laisse quand même réfléchir quant à notre ignorance sur les actes méritoires et à la négligence de notre devoir à l’éducation spirituelle.

Mérites de la lecture du Coran

Nombreux sont les hadiths faisant l’éloge des mérites liés à la lecture du Coran : Il offre la science, la connaissance, la purification, la sagesse, l’accroissement de la piété, des bonnes actions, l’intercession le jour de la résurrection


Le Prophète(P&S) a dit :

« Le Coran est un intercesseur agréé et un défenseur véritable. Alors quiconque prend pour guide le Coran, il le mènera au Paradis, et quiconque (le délaisse) derrière lui il le poussera dans le feu de l’enfer ». (Ibn Hibban)

« Celui qui apprend le Coran par coeur en observe ses décrets permissifs et ceux prohibitifs, Dieu le fera entrer au paradis et lui accordera l’intercession en faveur de dix proches parents qui seront voués à l’enfer ». (Tirmidhi)

« On dira au récitant du Coran : Récite et monte et psalmodie-le comme tu le faisais dans le bas monde. Ta place sera là où tu auras récité le dernier verset » (Abu Daoud)

« Quiconque récite une seule lettre du Coran aura une bonne action. La bonne action sera décuplée. Je ne dis pas : (Alif Lam Mim est une lettre. Plutôt « Alif » est une lettre, Lam est une lettre et Mim une autre lettre ». (Tirmidhi)


Il faut savoir que de nombreuses sourates lues le jour ou la nuit accordent protection, absolution des péchés, préservent du besoin, du malheur, des épreuves, certaines attirent la bénédiction

Multiples sont les hadiths authentiques nous incitant à leur lecture quotidienne.

Les moments opportuns à la lecture du Coran

La lecture du Coran est toujours bénéfique, elle variera selon l’emploi du temps de tout un chacun,néanmoins elle a des moments où elle est plus recommandée pour ses bienfaits :la nuit (plus précisément la seconde moitié de la nuit), entre el maghreb et el’ichaa, après la prière obligatoire de l’aube.
Le vendredi, le lundi, le jeudi sont des jours particulièrement gratifiants ainsi que les événements tel que
Arafat, les dix premiers jours de dhou al-hidja, le mois du Ramadan.

Quelques observances à la lecture du Coran


- Etre en état de pureté majeure et en état d’ablution ainsi que se brosser les dents.
- Avoir l’intention sincère de se dévouer uniquement à Dieu.
- Demander à Dieu protection contre satan.
- Avoir une attitude humble, sachant que cette lecture constitue un entretien avec Dieu.
- Méditer le sens de la Parole divine avec dévotion et recueillement.
- Laisser exprimer ses émotions (pleurer est un signe de piété.)
- Lire à voix haute est préférable, embellir sa voix par la psalmodie (prendre garde à l’ostentation)
- Respecter les règles de lecture.
- La lecture dans le moushaf est préférable à la mémoire.
- Effectuer une prosternation lorsque le verset l’exige.

Achever la lecture du Coran

D’après Anas leProphète (P&S) a dit :

« Les meilleurs des actions sont l’étape et le voyage (al-hallu wa al-ribla). Que signifient-ils ? Lui demanda-t-on. Il répondit : entamer une nouvelle lecture du Coran après l’avoir parachevé ».

Il est recommandé de conclure la lecture du Coran au début du jour ou de la nuit. De même qu’il est bon de jeûner ce jour-là. Clôturer le Coran en prière est préférable, isolément ou en commun. Il est recommandé d’assister aux séances où l’on achève de lire le Coran car selon des hadiths authentiques, ce moment apporte la miséricorde et est propice aux invocations.

L’Imam Abu Qatada (que Dieu soit satisfait de lui), disait d’Anas :

« Lorsqu
il était sur le point de terminer la lecture de tout le Coran, Anas Ibn Malik rassemblait sa famille et faisait les invocations de la clôture ». (Khatm)
De même qu
IbnAbbas que Dieu soit satisfait de lui, chargeait un compagnon de guetter tout lecteur sur le point dachever le Coran, afin dassister à sa clôture et ainsi bénéficier de toutes les grâces de cet instant.

Entretenir la mémoire

Lire, réciter, psalmodier le plus souvent possible le Coran pour l
étudier mais aussi pour ne pas loublier car le temps qui passe est un ennemi redoutable pour la mémoire de lhomme.
Le Prophète(P&S) a dit :

« On m
a présenté les œuvres de ma communauté jusquau moindre détail et jusquà limpureté que lon ôte de la mosquée. Puis on ma présenté les péchés de ma communauté et je nai pas trouvé de plus grave que celui de lhomme qui a oublié une sourate ou un verset (du Coran) après les avoir retenu par cœur ». (Tirmidhi & AbuDaoud)

Conclusion

Aujourdhui nous vivons une époque où nos journées sont planifiées au rythme de lhorloge et lorsque lon ne travaille pas on cède le reste de notre temps à diverses distractions souvent stériles et rares sont les moments que lon consacre à la santé de notre cœur, de notre âme, de notre spiritualité par la lecture du Coran et par sa méditation. Comment pouvons-nous affirmer notre soumission à Dieu tout en négligeant lessentiel ?

« Et le Messager dit : Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée !» (25 :30)

Malheur à nous et notre insouciance le jour où l
on devra rendre compte de nos actes et répondre de nos occupations durant toutes ces années sur terre. Chacun de nous est capable de faire son propre examen de conscience en vue deffectuer des changements dans ses habitudes quotidiennes et dopérer les sélections nécessaires et indispensables. Tout homme soucieux de son sort doit sérieusement y réfléchir.

Essayons graduellement d
améliorer notre relation au Livre et ainsi nos rapports à Dieu, même si cest avec difficulté car le Prophète a dit :

« Celui qui récite le Coran avec habileté sera parmi les anges nobles et purs. Celui qui récite le Coran en balbutiant et avec peine sera doublement rétribué ».(Bukhari)

Attelons-nous aussi d
intégrer ces pratiques dans léducation de nos enfants que nous laissons bien trop souvent livrés à eux-mêmes. Dieu Exalté dit :

« C
est certainement un rappel (le Coran) pour Toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés ». (43 :44)

D
après Outhman IbnAffan Le Prophète (P&S) a dit :

« Le meilleur dentre vous est celui qui étudie le Coran et lenseigne ». (Bukhari)

Prenons l
habitude de consulter Allah à travers Son Livre ainsi Incha allah nous nous rapprocherons de Dieu, par nos pensées, par nos actes, afin que notre vie et notre mort Lui soient entièrement dévouées.

Dieu Exalté dit :
« Laisse ceux qui prennent leur religion pour un jeu et amusement et qui sont séduits par la vie sur terre. Et rappelle par ceci (le Coran) pour qu
une âme ne sexpose pas à sa perte selon ce quelle aura acquis, elle naura en dehors dAllah ni allié, ni intercesseur ». (6 :70)
« Certes ce Coran guide vers ce qu
il y a de plus droit ». (17 :9)

Le Prophète(P&S) a dit :

« La meilleure chose que pourriez emporter avec vous, lorsque vous retournerez à Dieu, est ce qui a émané de Lui (le Coran) ». (Abou Daoud)

« Oh Fils dAdam ! De la poussière Je tai créé » « et de la terre Je te ressusciterai »

 

 extrait du site : http://www.islam-vert.com   

 

Tags : coran
Category : CONNAITRE L'ISLAM - 2 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |