Le monde de glace » Paix et Amour entre les peuples

 Le monde de glace

22/8/2007

 

ours polaire

Le monde de glace

Par Harun  Yahya

 Le pôle Nord, une place où la terre et la mer sont couvertes de glace…

La vie dans cet endroit du monde est particulièrement difficile. Les vents congelés et les températures atteignant les -50°C y dominent. Dans un climat pareil, les animaux ne peuvent s'abriter nulle part.

Le pôle Nord est la machine de glace de notre terre. À chaque seconde un nouvel iceberg s'y forme. Ces icebergs ont une taille moyenne similaire à celle d'une bâtisse de 30 étages. Vous pourriez même penser qu'il n'y existe que des icebergs. Toutefois, il y a, en réalité, et malgré les conditions climatiques très difficiles, une variété de vie très riche.

Dans cet article, vous lirez à propos des créatures survivant facilement dans des conditions polaires, qui pourraient, à première vue, sembler totalement inhospitalières, et vous y examinerez leurs caractéristiques. Chacune de ces créatures est, en soi, un miracle de la création.

L'OURS POLAIRE

Une famille heureuse; une ourse blanche avec ses oursons. Comment réussissent-ils à survivre dans ces conditions climatiques difficiles ?

Quand nous regardons ces animaux de près, nous remarquons, qu'ils ont été conçus particulièrement pour vivre dans un environnement froid.

Un ours polaire adulte a, en moyenne, 2,5 mètres de long, et pèse environ 800 kilogrammes. Les espaces creux entre ses orteils créent un effet de vide lui permettant de saisir la terre facilement. La palmure entre ses orteils lui permet de nager facilement. Un ours peut nager à une vitesse qui va jusqu'à 10 kilomètres par heure, et peut parcourir jusqu'à 100 kilomètres sans avoir besoin de se reposer.

L'ours n'hésite pas à entrer dans l'eau couverte de glace, et il a encore un autre secret : sa fourrure. Le froid ici peut tuer un être humain en quelques minutes, à moins qu'il ne porte des vêtements protecteurs. L'ours polaire, en revanche, ne fait pas face à tel problème. Ceci grâce à sa fourrure de 5 cm d'épaisseur. Malgré la couleur blanche apparente, sa fourrure est, en réalité, transparente. Les fibres optiques de cette fourrure, de par leurs caractéristiques, empêchent la fuite de chaleur, mais aussi transfèrent la chaleur provenant du soleil aux poils noirs au-dessous de la fourrure. Une couche de graisse de 10 cm d'épaisseur se trouve juste sous la fourrure. Sa fourrure isole ainsi complètement l'ours du froid.

Cette fourrure convient, également, bien à la natation. Sous l'eau les poils s'attachent les uns aux autres, comme si l'ours polaire portait une tenue de plongée spéciale.

Les caractéristiques de la fourrure permettent à l'ours de maintenir les 37° de température de son corps pendant longtemps, qu'il soit au-dessous, ou au-dessus de l'eau. Il arrive même, parfois, qu'au lieu d'avoir froid, son corps ait trop chaud. D'ailleurs, c'est pour ces raisons que l'ours polaire fréquente souvent la glace pour réduire la température de son corps.

L'ours polaire doit parcourir de longues distances dans ce désert de glace pour faire la chasse. A ce point-là, il compte sur son sens d'odorat. Le nez de l'ours polaire est exceptionnellement sensible, et peut détecter un phoque à plus de 30 km de distance.

Le secret, derrière le fait que l'ours polaire soit capable de mener une vie heureuse dans ce monde de glace, se trouve dans la réalité qu'il a été créé conformément à ces conditions. Comme dans le cas des toutes les créatures, Dieu le Tout-Puissant a créé l'ours polaire en le concevant parfaitement à la lumière de ses besoins.

LES OISEAUX POLAIRES

Ces oiseaux sont des ptarmigans, on les appelle aussi "les poules des prairies". Ils vivent au pôle toute l'année. Leurs plumes changent de couleur selon la saison. En été, ils sont bruns, et en hiver, ils deviennent blancs. Ils peuvent ainsi se camoufler, et sont capables de se cacher de leurs ennemis.

Les oiseaux de l'Arctique profitent de la variété riche des poissons en mer. Leur corps, convenant bien au vol, leur permet aussi de plonger dans les vagues. Sous l'eau, ils sont capables d'utiliser leurs ailes exactement comme des nageoires.

L'air, que ces oiseaux conservent dans leurs poumons, leur suffit pour plonger pendant trois minutes. Ils sont, aussi, capables de nager à la vitesse de jet grâce aux trous d'aération qu'ils détiennent au-dessous de leurs ailes.

Les capacités que ces oiseaux possèdent démontrent qu'ils ont été créés conformément à l'environnement. Dieu le Tout-Puissant a créé ces oiseaux polaires avec les caractéristiques les plus appropriées pour le climat dans lequel ils vivent.

Cest Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. À Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et cest Lui le Puissant, le Sage. (Coran, 59 :24)

LES PINGOUINS

Les pingouins sont les créatures les plus répandues sur les chapeaux de glace au pôle. À la différence d'autres oiseaux, les pingouins sont incapables de voler.Toutefois, une fois dans l'eau, ils se transforment en nageurs experts. Ils peuvent nager rapidement et avec une grande agilité, grâce aux propriétés incomparables de leurs corps. Les plumes qui couvrent leurs corps sont imperméabilisés par une huile particulière. Les pingouins ont ainsi une tenue de plongée qui leur permet de nager au-dessous de l'eau, et à une vitesse allant jusqu'à 25 km/h.

Les oiseaux volants doivent être légers. C'est pourquoi ils ont été créés avec des os creux. Quant aux pingouins, ils ne doivent pas être légers pour pouvoir plonger dans les vagues. Ils ont donc été créés différemment : leurs os sont pleins. Ils peuvent ainsi chasser facilement les poissons dans les profondeurs de l'océan.

Nous admirons cette conception particulière des pingouins. C'est la seule catégorie d'oiseau qui peut plonger à une profondeur en bas de 600 mètres. Cette plongée peut durer 10-15 minutes. Il existe une explication pour cette durée. La recherche a montré que lorsque les pingouins mangent les poissons dans le froid glacial, leurs estomacs refroidissent, ralentissant par ce fait, leurs métabolismes. Ce métabolisme ralenti réduit leur besoin d'oxygène, ce qui les aide à passer plus du temps au-dessous de l'eau.

Alors, comment se fait-il que les pingouins soient capables de survivre sans se geler dans le froid de -50°, en dépit des vents et des tempêtes de neige ? La réponse à cette question se trouve dans la conception de leurs plumes. Leur plumage est formé de trois couches. La première représente les plumes externes serrées. Immédiatement au-dessous, vient une couche aérienne qui agit comme un mur d'isolation. La troisième et la dernière, c'est la couche épaisse de graisse. Grâce à ce manteau adapté, les pingouins sont capables de survivre dans le froid endurci pendant des jours, des semaines, voire leurs vies entières.

Seules les pattes des pingouins entrent en contact avec la glace. Alors, est-ce que les pattes des pingouins, qui passent des mois touchant la glace, gèlent-elles? Non, parce que les pattes des pingouins ont une forme particulière. Le secret, derrière ce fait, se trouve dans le réseau incomparable de veines qui les traversent. Dans ce système de circulation, les artères et les veines adjacentes forment un système d'échange de chaleur dans les passages opposés. Les membres supérieurs contiennent un réseau remarquable d'échange de chaleur qui permet au sang retourné frais d'absorber de la chaleur du sang courant. Les artères réchauffent constamment les veines, et les veines amènent le sang frais vers les artères. Grâce à ce réseau circulatoire méticuleux, les pingouins ne perdent jamais de la chaleur de leur corps, et leurs pattes ne gèlent jamais.

Dieu le Tout-Puissant a équipé les pingouins par ce système pour leur permettre de vivre confortablement dans cet environnement ardu, et Il a fait ceci avec la plus grande créativité.

LES BALEINES

Pourquoi les baleines, qui pèsent en moyenne 40 tonnes, restent-elles toujours dans les eaux froides du pôle quand elles pourraient se déplacer vers des eaux plus chaudes ? Parce que les petits poissons qu'elles recherchent y vivent en grands nombres.

Les eaux froides autour de l'Arctique sont riches en substances nutritives. Elles y émigrent exprès laissant des eaux plus chaudes. Pendant leur présence à l'Arctique, elles stockent des nourritures en mangeant de petits crustacés maritimes ou krills et de petits poissons semblables.

Quand les baleines trouvent des grands nombres de krills ou des groupements de poisson, elles agissent de concert. Quand les poissons cherchent à fuir la surface vers des eaux plus profondes, toutes les baleines plongent, forment ensemble une sorte de cage autour des poissons, et elles commencent à souffler des bulles d'air qui s'étendent autour des poissons, formant ainsi un mur, et les empêchent de s'évader. Quand les baleines commencent à se déplacer du cercle qu'elles forment vers la surface, tout ce qu'elles doivent faire c'est d'ouvrir leurs bouches. Grâce à cette tactique intelligente, et au comportement concerté, les baleines peuvent aisément attraper les poissons. Naturellement, les oiseaux aussi rejoignent le banquet.

Il y a une seule explication pour ce comportement intelligent des baleines. Dieu, leur Créateur, a inspiré ce comportement à ses créatures.

Il ny a pas dêtre vivant quIl ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin. (Coran, 11 : 56)

LES ESKIMOS

Les gens aussi vivent au pôle: les Esquimaux, appelés aussi les "Inuits". Les gens peuvent facilement y trouver tous ceux dont ils ont besoin. Les peaux des animaux qu'ils chassent sont les vêtements les plus chauds des Esquimaux. Les phoques, les ours blancs ou les rennes... Tout cela est idéal pour les protéger du froid.

Les baleines occupent une place préférée dans la vie des Inuits, puisque les grandes quantités de vitamine C peuvent être trouvées dans leur peau. Si nous, nous satisfaisons nos besoins de la vitamine C en mangeant les fruits et les légumes, les Inuits, quant à eux, la trouvent dans les baleines qu'ils chassent. Médicalement parlant, la consommation de la vitamine C est essentielle pour la santé humaine. Quand la vitamine C ne peut être consommée, le résultat inévitable est la mort par le scorbut.

Comme nous avons vu, même au pôle Nord, dans ces conditions polaires glaciales, où les fruits et les légumes ne peuvent pousser, l'homme est capable de répondre à ses besoins. Dans ce monde couvert de glace, l'homme se trouve coude à coude avec tout ce dont il a besoin. Dieu le Tout-Puissant a procuré à l'homme les créatures en mer et sur la terre.

Parmi Ses preuves est la création des cieux et de la terre et des êtres vivants quIl y a disséminés. Il a en outre le pouvoir de les réunir quand Il voudra. (Coran, 42 : 29)

LES PHOQUES

Une autre créature qui passe toute sa vie au pôle, est le phoque. Les jeunes phoques doivent rester au-dessus de l'eau jusqu'à ce qu'ils apprennent à nager. Leur fourrure est d'abord blanche, ce qui leur permet de se camoufler .Lorsqu'ils grandissent, leur fourrure devient plus sombre. Une couche de 10 cm d'épaisseur de graisse juste au-dessous de la fourrure est suffisante pour les protéger du froid.

Les jeunes phoques qui sont sans défense apparente sont protégés des ennemis par la couleur de leur fourrure, et abrités du froid par leur couche de graisse.

Comme d'autres animaux demeurant sur terre, les phoques doivent respirer. Toutefois, ils sont aussi des experts dans la plongée prolongée dans les mers profondes.Ces caractéristiques proviennent de la structure biochimique de leur sang.

Physiologiquement, plonger dans les profondeurs avec les poumons remplis d'air provoque des aéroembolismes. Cependant, les globules rouges du phoque sont conçus de façon à lui permettre de stocker l'oxygène en grandes quantités. De ce fait, le phoque ne plonge pas en ayant de l'air dans ses poumons, mais il porte l'oxygène, dont il a besoin, dissous dans son sang. Il peut donc plonger, sans contrainte, dans les grandes profondeurs, puisqu'il ne tient pas d'air dans ses poumons. La recherche a montré que le sang du phoque est pourvu de la capacité la plus haute de stocker l'oxygène. De cette façon, ces animaux peuvent, en une seule plongée, passer environ une heure sous l'eau. Or les plongeurs entraînés ne peuvent passer plus de quatre minutes, dans les mêmes profondeurs, sans bouteille d'oxygène.

Toutes ces informations révèlent un fait clair. Le phoque ne peut pas avoir développé cette propriété de son sang isolément. Il ne peut pas avoir inventé une telle solution en évaluant les effets nuisibles de la pression d'eau sur son corps. Cette solution ne peut non plus être le fait du hasard, comme la théorie de l'évolution voudrait nous faire croire. Il n'y a aucun doute que cette fonction, bien adaptée, du phoque est le travail d'un Créateur possédant toute la connaissance. Dieu le Tout-Puissant a créé le phoque avec tous les attributs physiques lui permettant de chasser tout en étant à l'aise.

Les phoques se nourrissent des poissons, des calmars et des krills. Il y a aussi un ordre dans cette chaîne alimentaire. Les algues représentent la source principale de nourriture sous l'eau. Elles conservent l'énergie solaire par le biais de la photosynthèse. Les krills mangent les algues et acquièrent ainsi cette énergie produite par la photosynthèse. Les phoques, les baleines et d'autres poissons qui se nourrissent des krills obtiennent ainsi cette même énergie solaire.

Au pôle Nord, où règne l'obscurité pendant six mois, les eaux aussi sont sombres. Comment alors les phoques sont-ils capables de chasser dans l'obscurité, dans les eaux profondes ? Ces animaux trouvent leur proie non pas en utilisant leurs yeux, mais en suivant les traces que celles-ci laissent dans l'eau. Ces traces sont des vagues hydrodynamiques causées par le mouvement de la proie dans l'eau, invisibles à l'oeil nu. Le phoque attrape sa proie uniquement en suivant ces traces. Grâce à cette capacité, les phoques n'ont aucune difficulté de trouver leur proie dans les eaux sombres ou tourbillonnées.

Chacune des fonctions du phoque est le produit d'une conception supérieure. Dieu le Tout-Puissant a créé le phoque avec les meilleures capacités et les caractéristiques physiques adaptées aux contraintes environnementales.

Que de bêtes ne se chargent point de leur propre nourriture ! Cest Allah qui les nourrit ainsi que vous. Et cest Lui lAudient, lOmniscient. (Coran, 29 : 60)

Le phoque qui est un mammifère doit respirer pour survivre. Il cherche donc à s'évader de la glace. S'il ne peut pas trouver un refuge, il doit en faire un. C'est là où ses longues dents deviennent utiles. Avec ces dents, il peut ronger la glace et passer à travers cela à l'air.

LE RENARD POLAIRE

Un autre animal qui a été créé pour vivre dans les conditions polaires est le renard polaire. La couleur de sa fourrure change selon les conditions climatiques et environnementales. La terre qui se découvre suite à la fonte de la neige ne représente aucun problème devant le renard pour se cacher ou pour chasser sa proie. C'est parce que sa fourrure devient alors brune, la couleur de la terre sur laquelle il vit.

En hiver, quand tout est couvert de neige et de glace, le renard n'éprouve, encore une fois, aucune difficulté. La fourrure change de nouveau de couleur et devient blanche comme la neige. Il est presque impossible de distinguer entre le renard et son environnement dans ce monde blanc. Bref, le renard a le meilleur camouflage possible dans les deux situations et continue à se déplacer sans que les autres animaux ne s'en rendent compte de cela.

Évidement, le renard, lui-même, est inconscient de la manière dont les autres le voient. Même s'il en était le cas, il ne pouvait jamais décider de changer la couleur de sa fourrure. Il est clair que Dieu l'a créé avec tous ses attributs. Dieu a équipé le renard de toutes les propriétés nécessaires pour survivre dans toutes les conditions et pour trouver l'alimentation.

LA RÉALITÉ DE LA CRÉATION

Une famille d'ours blanc qui vit une vie heureuse...
Les phoques, des champions de plongée dans les mers profondes
…
Les baleines qui chassent avec une stratégie commune...
Les oiseaux qui pêchent des poissons sous l'eau...
Les pingouins, dont les corps les protègent de la congélation...
Le renard polaire, un maître de camouflage...

Tous ces animaux vivent et meurent au pôle. Ce sont des créatures conçues particulièrement pour vivre dans ces conditions froides.
Chacune de ces créatures nous révèle la connaissance infinie, la puissance et la domination de Dieu sur la terre.

 

Category : SIGNES DE DIEU | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |