Quel est ton but dans la vie ? » Paix et Amour entre les peuples

 Quel est ton but dans la vie ?

18/9/2007

Quel est ton but dans la vie ?

Par  Amr  Khaled

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux, et que le salut et la paix d'Allah soient sur le plus noble des messagers, notre prophète Muhammad. Louange à Allah, nous recourons à Lui et nous Lui demandons de nous guider, nous pardonner, et nous préserver de nos mauvaises actions. Celui à qui Allah montre le bon chemin, il est guidé et celui qui s'égare n'a ni maître ni conseiller.

Je ressens une grande joie d'être ici pour la deuxième année consécutive et je vous remercie pour votre hospitalité et votre bon accueil. En vérité, je ne me sens pas étranger parce que je suis au sein de ma famille et parmi mes amis.

Avant de rentrer dans le vif du sujet qu'on va débattre aujourd'hui, j'aimerais éclaircir quatre points :

Premièrement : j'aimerais vous dire que j'ai un grand sentiment de fraternité envers tous les jeunes, les frères et les sœurs présents ici, c'est le même sentiment liant une personne à ses frères ou un fils à ses parents.

Deuxièmement : Toute cette foule présente me rappelle le verset où Allah dit :
« Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupes au Paradis »
[-Sourate Les Foules :verset 73-].

D'après Ibn Al-Qayim, Allah refuse que les gens rentrent au paradis un par un, mais tous ceux qui se réunissaient dans la vie d'ici-bas, s'aimaient et se fréquentaient, Dieu (Que son Nom soit Béni et Exalté) les interpellent en leur disant : prenez les mains les uns des autres et entrez tous au paradis. Imaginez tout ce nombre de personnes lorsque chacun de vous prend la main de l'autre et dit : oh Allah, on s'aimaient dans la vie d'ici-bas, alors fais nous entrer ensemble au paradis.

Troisièmement : En voyant cette assemblée extraordinaire de jeunes hommes, jeunes filles et enfants, un vrai sentiment d'espoir m'a envahi, alors, réjouissez-vous, Allah honorera cette Nation grâce à ces jeunes et enfants, que votre confiance en Allah soit grande.

Quatrièmement :Si vous voyez combien vous êtes nombreux, et si chacun de vous regarde autour de lui, vous pouvez imaginer ce qui ce passe à cet instant au ciel concernant notre assemblée.
Le Prophète que le salut et la paix soient sur lui dit :

«Allah – l'Exalté - a des Anges hors rang, qui rôdent par tous les chemins en quête des assemblées où l'on mentionne Allah. Lorsqu'ils trouvent l'une de ces assemblées, ils s'asseyent avec les fidèles et, de leurs ailes, appellent les uns les autres jusqu'à ce qu'ils remplissent l'espace compris au-dessous d'eux et jusqu'au ciel le plus proche. Lorsqu'ils (les membres de l'assemblée) se séparent, les Anges montent au ciel et, bien qu'Il soit mieux au courant qu'eux, leur Seigneur à Lui la puissance et la gloire, leur demande:
-"D'où venez-vous?".
- "De chez quelques-uns de Tes serviteurs sur terre qui Te glorifient, témoignent de Ta grandeur et de Ton unicité, Te louent et Te demandent".
- "Que Me demandent-ils?".
- "Ils Te demandent Ton Paradis".
- "Ont-ils vu Mon Paradis?".
- "Non, ô Seigneur, ils ne l'ont pas vu".
- "Que serait-ce donc s'ils l'avaient vu?".
- "Et ils demandent refuge auprès de Toi".
- "Contre quoi se réfugient-ils auprès de Moi?".
- "Contre l'Enfer".
- "Ont-ils vu Mon Enfer?".
- "Non, ô Seigneur, ils ne l'ont pas vu".
- "Et s'ils l'avaient vu, reprend Allah, que serait-ce donc?".
- "Et ils Te demandent de leur pardonner".
Alors Allah leur dit:
"Je leur ai pardonné, Je les ai exaucés et Je les ai mis à l'abri de ce contre quoi ils M'ont demandé refuge".
Alors les Anges répliquent:
"Mais, Seigneur, il y a parmi eux untel qui commet beaucoup de péchés; il a passé simplement par-là et s'est assis parmi eux".
Et Allah de répondre:
"A lui aussi J'ai pardonné, car celui qui s'assied avec de tels hommes ne serait plus malheureux»

Imaginez, chers frères, qu'Allah, à cet instant même, interroge ses anges à propos de chacun d’entre vous, et qu'avec tous nos péchés et nos défauts, nous sommes la quête des anges. Imaginez le dialogue qui se déroule maintenant et imaginez que chacun de nous ne sortira d'ici que pardonné par Allah. J'aimerais vous féliciter pour le pardon d'Allah.

Un dernier point :
Je voudrais vous remercier pour votre accueil chaleureux et votre bonne réception. Autant cet accueil et ces lumières me font plaisir, autant ils suscitent en moi un sentiment de crainte.
Je tiens à dire un mot qui nous est tous destiné: celui pour lequel les gens applaudissent aujourd'hui, est mortel, et celui que les gens sont contents de voir aujourd'hui sera sous la terre demain, et celui autour duquel se rassemblent des milliers de personnes aujourd'hui, il trouvera peut être à peine deux personnes pour l'écouter demain. Les personnes sont éphémères, ce n'est que l'islam qui dure. Il ne faut jamais oublier cela, il faut se lier à l'idée et non pas aux personnes.

Quant à notre thème d'aujourd'hui, c'est une question à laquelle, je voudrais que chacune des milliers de personnes présentes réponde, soit maintenant, soit le soir, quand chacun d’entre nous retournera chez lui.

La question est :quel est ton but dans la vie? Autrement dit, qu'est ce que tu veux? Pourquoi tu es dans cette vie ? Connais-tu ton objectif ? L'as tu noté? Est-il présent dans ta tête ? Est-ce que tu le consultes quotidiennement ? Est-ce qu'il t'arrive de l'oublier ? Pourquoi tu es là ?
A votre avis, lorsque quelqu'un parmi nous entend cette question, trouve-t-il une réponse après réflexion ? Trouves-tu cette question bizarre?
Je vais me taire pendant 30 secondes afin de permettre à chacun d’entre nous de se poser la question :
Quel est mon but dans la vie ? Peux-tu y répondre ?
.............
Cependant, il convient de vous rappeler que nous ne sommes pas créés pour manger, boire, nous marier et mourir. L'être humain ne peut pas vivre sans avoir un objectif clair.

Je vais vous raconter l'histoire de vie de milliers de personnes :
« il y avait un enfant qui était comme une page blanche, ses parents l'ont inscrit à l'école, il l'a rejointe et puisque il était petit, il ne pouvait pas comprendre la raison. Il révisait ses leçons parce que tous les élèves de son âge devaient réussir et réviser leurs leçons. Il est passé d'une année à une autre jusqu'à la période précédant l'université. On lui a dit que sa moyenne lui permettait de rejoindre telle université, alors il s'y est inscrit et a poursuit ses études jusqu'à la fin. On lui a dit qu'avec son diplôme, il pouvait travailler dans tel endroit, alors il y a travaillé. Ensuite, il a vu qu'il fallait se marier et choisir une épouse, mais laquelle ? Il s'est marié avec une fille belle et gentille et ils ont eu des enfants. Toute sa préoccupation dans la vie était de travailler pour avoir l'argent nécessaire à l'éducation des enfants. Une fois les enfants grandis, il s'est retrouvé dans la cinquantaine ou la soixantaine et il est mort ! ...l'histoire est finie.
Cette personne qui a passé toute sa vie sans objectif et qui a laissé les conditions de la vie d’ici-bas orienter ses décisions, le regrettera amèrement le jour où elle se trouvera seul à la fin de sa vie.

Ma sœur, sois vigilante pour ne pas être ainsi, pour ne pas te marier sans avoir un objectif pour ce mariage. Ne te marie pas avec n'importe qui, mais avec un homme qui t'aidera à concrétiser cet objectif.
Le jour où nous aurons tous un objectif dans cette vie, le monde changera.

Dans certains pays européens, le premier cours auquel l'enfant assiste au premier jour de la rentrée scolaire, porte sur la détermination d'un objectif. On exige d'un enfant qui a à peine sept ans de fixer son but dans la vie. Certes, il est petit et ne comprend pas le sens de ces propos et écrit des choses incompréhensibles, mais avec le temps et avec le cours auquel il assiste chaque semaine, en l'espace de trois ou quatre mois, l'enfant commence à avoir une idée plus précise de son objectif et écrit des choses compréhensibles comme : « je veux devenir le meilleur ingénieur en informatique du monde », alors, on lui fournit un ordinateur, on l’assiste et on présente un rapport à ses parents avant le début des vacances et on leur recommande de lui donner des cours d'informatique.
Et au début de l'année suivante, et durant le premier cours du premier jour de la rentrée, on interroge l'enfant sur ce qu'il a fait pour réaliser son objectif. Imaginez le progrès de cet enfant après six ans.

Chers frères, le titre de cette conférence est : « l'Islam de la compréhension à l'application ».
Mon frère, gare à ce que ta compréhension de l'islam soit restreinte aux pratiques religieuses, sans que tu aies un grand objectif à réaliser pour ta religion et dans la vie d'ici-bas.
Que l'objectif d'un jeune parmi nous soit le paradis, que son but soit d'être le propriétaire de la meilleure entreprise afin de servir, avec son revenu, l'islam et les musulmans.
Que l'objectif d'un autre parmi nous, soit d’engendrer le nouveau Salah Eddine. Et que l'objectif d'un autre soit d'être l'homme le plus riche afin de servir l'islam avec son argent. Ayons un objectif pour lequel nous vivons.

Je n'oublierais jamais un jeune égyptien de 17 ans, qui m'a dit que son objectif était de devenir le président du plus grand club en Egypte. Il conçoit des plans qu’il souhaite réaliser une fois devenu président de ce club. Afin de concrétiser son rêve, il s’est mis, à fréquenter le club très souvent, à faire la prière là-bas et à faire connaissance avec les gens.

Mes frères, y a-t-il quelqu'un présent parmi nous qui rêve du but qu'il veut réaliser ? Qui d'entre vous rêve d'être Salah Eddine ? Qui veut obtenir le prix Nobel ? Y a-t-il une sœur parmi nous qui rêve de donner naissance à celui qui va apporter la gloire à l'islam et fera renaître les musulmans? Est-ce que l'un de ces exemples correspond à vos rêves ?

Toute entreprise dans n'importe quel pays développé, doit d'abord fixer sa mission, sans laquelle, elle ne peut être créée.
Exemple : Des gens possédant de l'argent et veulent créer une entreprise de téléphones mobiles. Certes, ils ont le capital et la technologie leur permettant d'ouvrir cette société, mais ils préfèrent patienter pendant une période d'une semaine, un mois ou deux afin de pouvoir déterminer la mission de celle-ci.
La mission de la société Sony par exemple, fixée depuis 20 ans, était : il faut que le produit japonais soit le numéro 1 sur les marchés mondiaux. Quand les membres du Conseil d'Administration de Sony se réunissent et l'un d’entre eux, présente une proposition telle que l'ouverture d'une nouvelle filiale en France, le directeur de la société, avant de répondre, doit se référer à ses documents et lire la mission de nouveau. Si la proposition sert la mission, il accorde son approbation.

Alors, si les sociétés ne peuvent être créées sans l'existence d'un objectif, qu'est ce qu'on pourrait dire du jeune musulman ? Convient-il à un jeune de 20 ou 30 ans de ne pas avoir un objectif pour lequel il vit ? Convient-il que nous soyons musulmans mais sans objectifs ? Et que pensez-vous de la situation et des conditions dans lesquelles notre religion se retrouve?
Une grande crise qui n'a aucune solution, sauf la renaissance des musulmans. Imaginez quelle serait la situation, si les jeunes Musulmans se réveillaient de leur torpeur.
L'handicap reste essentiellement l’absence d'un objectif clair dans la vie.

Allons-y chers frères ...Transformons tout ce que nous avons dit en actions. Qu'est que vous dites si chacun d’entre nous ne dort pas aujourd'hui avant d'avoir fixé et noté son objectif. Il ne faut pas que quelqu'un dise : je suis âgé, ça ne me concerne pas. Vous savez qu’un bon nombre de compagnons ont embrassé l'islam à la cinquantaine, c'est à partir de cet âge que leur vie a commencé.

Ecrivons cet objectif sur une feuille et accrochons-la sur le mur de notre chambre à coucher, afin d'y jeter un coup d'œil quotidiennement et par conséquent, l'apprendre par cœur et vivre pour sa réalisation.
Veux-tu que je t'aide à écrire ton objectif ? Tu dois te poser une question évidente : pourquoi je suis créé ?
Imaginez si on fait un micro- trottoir et on pose cette question aux gens, imaginez les réponses :
le premier nous dira : je n'ai pas compris la question, ou «pour une raison que seul Allah connaît », un autre répondra : je ne sais pas, je suis créé pour……pour…. ! ! ! ! ». Une troisième personne nous récitera naïvement : « Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent» -
[Sourate Qui s'éparpillent : verset 56-],
Un verset appris par cœur, sans plus.

Même certains scientifiques n'ont pas trouvé la réponse ; Platon répond à cette question en disant :
Dieu voulait créer l'univers, il l'a créé mais il l'a oublié, c'est la raison pour laquelle ces conflits entre les humains existent, mais Allah répond en disant :
« Ton Seigneur n'oublie rien »
-[Sourate Marie (Maryam) :verset 64 -].
Karl Marx dit : Dieu a créé l'univers pour s'amuser, et Allah répond :
« Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans bu, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous? Que soit exalté Allah, le Vrai Souverain! »
[Sourate- Les Croyants (Al-Muminoun) ]- .
Quant à Ilya Abou Madi, il dit dans son poème intitulé « les talismans » : je suis venu je ne sais d'où mais je suis venu ! J'ai vu un chemin le long duquel j'ai marché ! Je continuerai à marcher que je le veuille ou pas ! Comment je suis venu ? Je ne sais où aller, je ne sais pas.
Ce n'est pas la réponse du poète seulement, mais c'est ce que pensent beaucoup de gens.
Tous ces gens étaient confus malgré leurs noms et leur célébrité.

Mais l'islam répond à cette question d'une façon persuasive et très claire
« Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent».
Notre existence sur terre n'a qu'un seul but, c'est l'adoration d'Allah. Le sens de l'adoration ici signifie vivre la vie d'une façon ordinaire, mais le pivot de ta vie est la satisfaction d'Allah. Tu peux vivre les différents côtés de ta vie comme le mariage, le travail, le sport, tout en orientant ton intention (Niya) vers Allah.
La Niya transforme les habitudes en adorations.
Exemple : je pratique le sport afin d'avoir un corps fort pour pouvoir appuyer l'islam. Je pratique le sport en ayant la Niya que le croyant fort est préféré par Allah au croyant faible. Ainsi, toute minute passée dans la pratique du sport est une dévotion.
Exemple 2 : je me marie afin d'avoir un enfant se prosternant devant Allah et l'adorant.
Exemple 3 : je révise mes cours afin d'enseigner aux autres ce que j’ai appris. Ainsi, toute minute passée dans l'apprentissage se transforme en bienfaits et dévotions. C'est pour cette raison que la référence principale ou le centre de nos objectifs doit être l'islam.

Maintenant considérons ces quelques exemples :
1. Mohamed Al-Fateh : qui avait 12 ans lorsqu'il monta à cheval et avança dans la mer, parce que son but était la conquête de Constantinople. Et puisque son rêve comblait son cœur, il a pu le réaliser à l'âge de 23 ans.
2. Al-Bukhari : lorsqu'il avait 7 ans, il avait entendu lors d'un cours, un des Ulémas dire : si seulement on avait un livre dans lequel seraient réunis tous les hadiths authentiques du Prophète (que le salut et la paix soient sur lui), il s'est dit au fond de lui-même: c'est moi qui les réunirai.
3. Omar Ibn Abdelaziz : il disait qu'il avait une âme ambitieuse. « Un jour j’ai eu envie de me marier avec Fatima Bint Abdel-Malik, et je me suis marié avec elle. Puis, j'ai eu envie d'être le gouverneur de Médine, et je le fus. J'ai eu envie d'être le calife des Musulmans, et je suis devenu calife. Aujourd'hui, j'ai envie d'entrer au paradis.
4. Sinane : Il est né en 1498. Il fût le plus grand architecte de l'Etat Ottoman, au point où les architectes italiens à l'époque de la renaissance italienne, étudiaient ses œuvres et les imitaient.

Mes frères, Fixez-vous des objectifs et je jure au Nom d'Allah que toute personne rêvant d'un but et vivant pour ce but, le réalisera avec la permission d'Allah.
Les conditions de la détermination d'un but :
1. Il faut qu'il soit précis et clair dans ta tête.
2. Il faut qu'il soit ambitieux.
3. Il faut croire en sa concrétisation
4. Il doit être réparti en étapes, selon un plan pratique que tu dois suivre.
5. Il faut que tu fournisses tous les efforts nécessaires à sa réalisation.
6. Il faut que tu aies de l'espoir
7. Et il faut que tu aies de l'endurance
Celui qui possède ces sept conditions, son but se réalisera Incha’Allah.
Je vous répète la phrase que je vous ai dit tout à l'heure : Par Allah, toute personne qui rêve d'un but et qui vit pour le réaliser, le réalisera avec la permission d'Allah.

C
hers frères, notre Nation est exténuée. Elle a besoin de la concrétisation de grands objectifs. S'il vous plaît, dès que vous arrivez chez vous aujourd'hui, notez vos objectifs et que le centre de votre objectif soit : « Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent».
Je conclus ma parole en demandant pardon à Allah pour moi et pour vous. Que le salut, la miséricorde et la bénédiction d'Allah soient sur vous.

Sheykh Amr Khaled.

Category : VIE SUR TERRE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |