La mission prophètique de Jésus (PBL) » Paix et Amour entre les peuples

 La mission prophètique de Jésus (PBL)

12/10/2007

La Mission prophétique de Jésus  (paix et bénédiction sur lui).

Revenons à Jésus, quand il dit qu'il venait à eux avec un signe. "Quel est ce signe?" répondirent-ils. Il dit, selon ce qui est rapporté par la Parole de Dieu :
 
"Je vous ferai, avec de la boue, un corps en forme d'oiseau, puis je soufflerai dessus et, par la Puissance de Dieu, il deviendra un véritable oiseau."
(Qour'an 3/49)


Alors Jésus leur fit une chauve-souris, qui est le plus étrange de tous les animaux volants. En effet, bien que tous aient des ailes, la chauve-souris vole sans aucune plume sur le corps. Ce fut le premier miracle de Jésus. Le peuple lui en demanda d'autres. Dieu nous apprend qu
il dit :
 
"Je guéris l'aveugle de naissance et le lépreux"
(Qour'an 3/49)


En fait, s'il n'avait guéri que la cécité ordinaire, il aurait fait l'oeuvre  d'un simple médecin. Après cela, le peuple en demanda encore. Jésus leur dit ce qui est rapporté par la Parole de Dieu :

Je ressuscite les morts par l'ordre de Dieu."
(Qour'an 3/49)

D'une tradition nous comprenons qu'il fit revivre 4 morts dont Lazare, son compagnon, et Sem , le fils de Noé (qui est l'ancêtre éponyme des peuples sémitiques). Il leur dit aussi: "Je vous dirai ce vous avez mangé et ce que vous conservez comme provisions chez vous." Ainsi, il fit savoir à chacun ce qu'il avait mangé la veille et ce qu'il lui en restait. Et il ajouta ce qui est rapporté par cette parole de Dieu:
 
"(...) Je suis venu à vous avec un signe de votre Seigneur (…)
(Qour'an 3/49)
 
"(...) Je viens confirmer la Thora et déclarant licite pour vous, une partie de ce qui vous était interdit."
(Qour'an 3/50)

Parmi ces choses interdites dans la Thora et que Jésus permit se trouvait la graisse de mouton, celle qui entoure l'estomac.
Malgré tous ces miracles, ils demeurèrent mécréants. Alors Dieu nous informe que Jésus leur dit:
Fils d'Israël ! Je viens à vous avec des signes de Dieu. C'est-à-dire que ces miracles témoignent de ma véracité". "Craignez Dieu et obéissez-moi (...)",
C'est-à-dire qu'obéir au Prophète est la preuve de la crainte de Dieu.
 
"(...)Dieu est mon Seigneur et le vôtre, alors adorez-Le."
(Qour'an 19/36)

C'est-à-dire :
"Nous sommes, vous et moi, les sujets et serviteurs de Dieu."

Jésus voyageait beaucoup, il ne restait jamais longtemps au même endroit. Personne ne lui connut de maison, il dormait là où la nuit le trouvait. Il disait:
"Les mosquées sont ma maison, l'eau mon parfum, la faim ma compagne et la lune ma lanterne (dans la nuit)."

Il ne se nourrissait jamais de viande, mais de plantes, telles que les dents-de-lion, et ne faisait pas de provisions.

Il s'habillait de vêtements en laine non travaillée. Il était modeste et aimait la compagnie des pauvres. Il disait:
"Le blé ne pousse pas dans le roc,mais dans une terre (arable). Il en est de même de la sagesse, qui grandit dans le coeur  de celui qui est modeste, et non pas dans le coeur de l'orgueilleux. Ne voyez-vous donc pas que celui qui lève toujours la tête au plafond s'y cogne, tandis que pour celui qui la baisse, il devient un parasol (au-dessus de sa tête)."
Il n'était pas attaché aux délices de ce bas monde et disait:
"La vie terrestre est éphémère, soyez comme un passager et ne vous y attachez pas."
Un jour un pauvre lui demanda de le laisser l'accompagner. Ce qu'il accepta.

Ou encore:
"Je m'étonne du cas de trois personnes:
-   celle qui court après les délices de cette vie, alors que la mort lui court après,
-   celle qui construit des châteaux, alors que la tombe sera sa demeure,
-   celle qui rit aux éclats, alors que l'Enfer la guette."


Aux apôtres, il donnait des conseils en disant:
"Mangez du pain d'orge, buvez de l'eau claire, et sortez de ce monde sans péril. En vérité, les délices de la vie ont des conséquences amères pour l'Au-delà. Mais l'amertume de la vie conduit à la félicité dans l'autre monde. Donc les serviteurs de Dieu ne s'adonnent point aux délices de la vie."

Il pratiquait l'ascétisme au plus haut niveau, et ne disait pas de futilités. A ceux qui répandaient le mal, il disait:
"Vous vous êtes assis en mettant ce monde sur vos têtes, et l'Au-delà sous vos pieds. Vos paroles envoûtent, et vos actes sont mauvais. Vous êtes comme l'if: il est plaisant pour l'oeil , mais mortel pour celui qui y goûte."

Il était assidu dans l'adoration de Dieu, car il a besoin de son Créateur, Qui le lui a ordonné, comme à tous les autres Prophètes. Or s'il était Dieu, comment s'adorerait-il lui-même? L'adoration consiste à se faire humble volontairement, de façon absolue, devant Dieu, et devant Dieu Seul. Aussi voit-on les Musulmans se prosterner dans leurs prières rituelles. Par ce geste, ils s'humilient véritablement en posant sur le sol leur front qui est la partie la plus noble de leur corps. En se rappelant que la prière est une lourde charge, sauf pour les humbles qui, par obéissance à Dieu, se recueillent en toute humilité. Et Dieu honore celui qui s'humilie pour Lui, tandis que les orgueilleux, qui refuseront de L'adorer, entreront tête baissée en Enfer.
C'est dans le même sens que la repentance d'un péché ne se fait qu'à Dieu Seul, et non à un mortel comme nous, parfois capable de la pire des abominations.

Un tel homme, entièrement dévoué au bien, et qui appelait ses semblables à travailler pour être gagnants dans l'Au-delà, ne devrait en principe susciter ni calomnie, ni haine. Pourtant, on ne lui épargna rien de tout cela.

Quand il ressentit l'hostilité de son peuple, malgré les miracles qu'ils avaient vus, et qu'ils voulaient le tuer, Dieu dit qu'il demanda, dans le sens:
 
"Qui sont mes alliés dans la voie que Dieu a agréée?" Les apôtres répondirent: "Nous sommes ceux qui soutiennent la religion de Dieu, nous croyons en Dieu, et sois témoin (Jésus) que nous sommes musulmans. Seigneur ! nous croyons au Message (L'Evangile) et avons suivi ton Messager (Jésus), alors inscris-nous parmi les croyants".
(Qour'an 3/52-53)

Ce n'est que pour confirmer leur croyance qu'ils lui demandèrent son témoignage, car le Jour du Jugement, les Prophètes témoignent soit en faveur des gens de leur communauté, soit en leur défaveur. Leur parole renferme aussi la preuve que la croyance et l'Islam sont indissociables.

Si déjà ceux qui suivirent Jésus, fils de Marie, étaient des musulmans, il faut alors admettre, à plus forte raison, que lui-même était musulman. En effet, c'est lui qui leur a appris l'Islam et la croyance et qui les a appelés à l'adoration de Dieu, l'Unique.

 

Category : PROPHETES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |