Khoubaib Ben Adi » Paix et Amour entre les peuples

 Khoubaib Ben Adi

15/2/2009

 Khoubaib Ben Adi

QUALIFICATIF : Le héros Crucifié

VILLE : Ansar (médinois) de la tribu des Aous

MORT : Prisonnier mort martyr à la Mecque 36 mois après l'Hégire


Il est de la tribu Aous qui habitait Médine et l'un des Ansars. Le jour de la bataille de Badr, il était présent en soldat courageux et combattait ardemment. Il tua durant la bataille Al Hareth Ben Amr. khoubaib était un adorateur et un ascète possédant dans son for intérieur la nature des ermites et la passion de l'adoration de Dieu. Il s'y adonna en se levant la nuit pour prier et jeûnant le jour, chantant la sainteté de Dieu le Seigneur des mondes.

Une tribu de Oudal et d'Al Qrara seprésenta au Prophète(saw) pour que l'Islam leur soit enseigné. Le Prophète décida d'y envoyer des Compagnons dont Khoubaib, Zayd ben Al Dhatna et Assemben Thabit. A mi chemin,ils furent pris dans une embuscade par le clan Hayan.Ces derniers les assiégèrent avec plus de cent de leurs meilleurs archers. Six martyrs tombèrent,Khoubaib et Zayd furent fait prisonniers pour être vendus en esclaves à la Mecque.

Lorsque la nouvelle se répandit chez les Mecquois, les filsd'Al Hareth ben Amr se rappelèrent la mort de leur père et le nom de son meurtrier et la haine s'ébranla dans leurs poitrines. Ils se hâtèrent pour l'acheter. Khoubaib soumit son coeur , ses affaires et son sort à Dieu. Il se confia à son ascétisme avec esprit ferme et sang froid doté d'une sérénité de la part de Dieu. Une des filles d'Al Hareth dit de lui "Il a été le meilleur prisonnier que je n'ai jamais vu, alors qu'il avait réussi à mon insu à saisir un rasoir, je fus effrayée lorsque je me rendis compte que mon fils était sur ses genoux. Khoubaib devina ma peur et il me dit d'un ton rassurant "As tu peur que je le tue, Je ne me prêterai pas à un tel acte" Une fois dit-elle"Alors que je marchais dans la rue , je le voyais manger du raisin alors qu'il était solidement enchaîné et que dans toute la Mecque, il n'y avait pas un seul grain de raisin...". Dieu était avec Khoubaib et l'accompagnait.

Les Polythéistes cherchaient à destabiliser Khoubaib en leforçant par la torture à renier sa croyance. Ils lui annoncèrent la mort dans de terribles souffrances de Zayd Ben Al Dhatna (Qu'Allah l'Agrée). Ils lui négociaient sa foi et lui promettaient une délivrance,mais ils étaient comme celui qui essaie d'attendre le soleil par une flèche !

Désespérés, les Polythéistes conduisirent le héros à son destin. A l'arrivée de son lieu d'exécution, Khoubaib demanda à ses tortionnaires de le laisser prier deux rakaates. Les Polythéistes pensèrent que Khoubaib voulait prier les deux dernières rakaâtes de sa vie de musulman et qu'il allait par la suite revenir sur sa croyance. Une fois qu'il eût terminé avec ferveur cette prière, il regarda ses bourreaux et leur dit "Par Dieu,si vous croyez que la mort m'effraie, j'aurais prié davantage" autrement dit pour repousser la mort.

Les Polythéistes préparèrent une grande croix en troncs de palmiers sur laquelle ils ligotèrent Khoubaib, et ils se réjouissaient  de son mal alors que les archers aiguisaient leurs lances. La torture devait être la plus longue possible pour le plaisir de ses tortionnaires qui avec leurs lances et leurs flèches devaient transperçer le corps de Khoubaib.

Khoubaib ne ferma pas les yeux et la sérénité éclairait son visage. Un chef Qoreich lui tint ces propos"N'aimerais tu pas que Mohamed soit à ta place et que tu retournes sain et sauf parmi ta famille".Khoubaib lui répondit "Par Dieu, je ne pourrais vivre sain et sauf parmi les miens sachant que le Messager de Dieu est atteint d'une épine". Il prononça les mêmes paroles que Zayd fit à ses tortionnaires avant qu'il ne meure.

Ceci ne fit qu'augmenter la haine des Polythéistes qui transpercèrent avec  férocité son corps de leurs lances et flèches.

Khoubaib invoqua Dieu sur sa croix"O Dieu, nous avons accompli la mission de Ton Messager, Fasses qu'il sache ce qui nous arrive!". A Médine, le Prophète (saw) fut envahi d'un sentiment étrange à l'égard des Compagnons qu'il avait envoyé. Il envoya deux de ses Compagnons qui partirent à toute vitesse. A leur arrivée à la Mecque,ils virent le corps de Khoubaib, du moins ce qu'il en restait et le détachèrent. Jusqu'à nos jours,personne ne connaît où se trouve sa tombe.

Selon un hadith rapporté par AtTabari, Le Prophète (saw) envoya Abou Kouraib à la Mecque en mission d'espionnage. Ce dernier ayant aperçu Khoubaib le décrocha. Son corps inerte s'écroula aussitôt à terre. Abou Kouraib s'éloigna un peu de lui et lorsqu'il se retourna, il ne vit plus trace de lui comme s'il avait disparu sous terre.

Comment ne pas tirer une leçon de la vie de ce Compagnon. Ce corps crucifié fut le sujet, la leçon et le maître. Aussi Ô Musulmans repensez à Khoubaib ou à ses Frères qui donnèrent leur vie pour l'amour profond de leurs convictions.Que la paix soit sur toi Ô Khoubaib, toi qui institua depuis ta mort les deux rakaâtes du condamné.

 



 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |