Taloût , David et Goliath » Paix et Amour entre les peuples

 Taloût , David et Goliath

19/9/2008

Taloût David et Goliath

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

Parmi les millions d'histoires qui ont eu lieu dans la vie de l'humanité, Allah en a choisi uniquement trente ou quarante et les a mentionnées dans le Noble Coran. Chacune d’entre elles a un objectif. Elles sont très importantes et elles renferment tout ce dont l’homme a besoin comme morale jusqu'au Jour du Jugement dernier.

Le récit d'aujourd'hui renferme un nouveau sens bien utile qui mérite une longue réflexion de notre part. Afin de mieux le comprendre, il s'avère nécessaire de nous mettre d'accord sur le fait que les âmes humaines sont complexes et se divisent en quatre catégories.

1.  L'âme vaillante et l'âme lâche.

2.  L'âme de forte volonté et l'âme faible.

3.  L'âme disciplinée et l'âme anarchique.

4.  L'âme généreuse qui aime faire le bien sans intérêt personnel et l'âme égoïste.

Il est important de souligner que chaque âme est à la fois courageuse et lâche, forte et faible, disciplinée et anarchique, généreuse et égoïste mais à différents degrés suivant ce verset :

« Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété! »[1]

Cela veut-il dire que nous pouvons réformer l'âme ? En fait, l'entraînement joue un rôle fondamental dans l'acquisition d’une bonne nature. Cette réalité paraît évidente dans ce verset :

 « A réussi, certes, celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. »[2]

 Le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) nous apprend que le changement est tout à fait possible, il dit : “ Le savoir s’acquiert par l’apprentissage, l’indulgence et la patience s’acquièrent par la pratique.”

Éprouvez-vous un quelconque sentiment de désolation quant à l'état lamentable de nos pays? Souhaitez-vous leur développement? Désirez-vous y améliorer la qualité de l'enseignement? Sachez que le premier pas vers une renaissance globale réside en des âmes fortes qui viennent au prime abord avant même le nombre, l'équipement, l'argent, la science, les biens matériels… parce que cette vie est fondée essentiellement sur l'homme. Cette âme nécessaire doit être marquée par quatre principales caractéristiques à savoir: le courage, la discipline, la volonté et la générosité. Ce sont les âmes fortes qui fondent la renaissance, par leur qualité et non pas leur nombre. Allah (SWT) dit : «Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse! »[3] 

Notre récit d’aujourd’hui parle d’une nation en décadence où apparut une génération qui prétendit lui rétablir son honneur et sa grandeur et lui donner une renaissance. Au début, ils étaient en grand nombre mais leurs âmes n’étaient pas de la trempe requise. Allah les tria en quatre phases, éliminant à chacune ceux qui n’avaient pas un des quatre traits d’âmes que nous avons mentionnés.

Après avoir délivré Moïse et les Fils d’Israël et noyé Pharaon et ses gens qui leur infligeaient les pires châtiments, Allah (SWT) ordonna aux Fils d’Israël d'entrer dans la terre sacrée (La Palestine): « Ô mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite. » [4] Mais ils refusèrent de peur des tyrans qui s'y trouvaient et ils dirent: «Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons». »[5] Cette situation mit en évidence l'un des défauts des Fils d’Israël à savoir la lâcheté. Par la suite, deux hommes « d’entre ceux qui craignaient Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent: Entrez chez eux par la porte; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants. »[6] C'étaient deux hommes courageux, disciplinés et prêts à obéir à cet ordre divin. Leur peuple répliqua de nouveau : «Moïse! Nous n’y entrerons jamais, aussi longtemps qu’ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes»[7]  preuve de leur faible volonté et de leur égoïsme. Moïse (paix sur lui) dit : «Seigneur! Je n’ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère: sépare-nous donc de ce peuple pervers »[8] Donc, les quatre principales qualités, fondamentales à toute renaissance, ne se trouvaient qu'en deux personnes de cette génération qui ne pouvait ainsi parvenir à la renaissance désirée. Il y fallait une autre et cela exigeait une quarantaine d'années d'attente. Allah (SWT) les punit en leur interdisant l'entrée de la terre sainte pendant quarante ans : «Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers» [9]

Puis les années s'écoulèrent, Moïse (paix sur lui) mourut et une nouvelle génération naquit. Sous la direction de Youcha' Ibn Noûn, disciple de Moïse (paix sur lui), elle réussit à emporter la victoire sur les ennemis et à entrer en Palestine. Quelques années plus tard, Youcha' Ibn Noûn mourut et, de nouveau, les quatre qualités s'affaiblirent chez les Fils d’Israël. Allah les punit par d'autres tyrans appelés les Géants. Sachez bien que la courbe de la renaissance s'élève et s'abaisse en fonction de l’intensité des qualités que nous avons mentionnées. Cette règle s'applique aux nations aussi bien qu’aux personnes.

Tout au long du récit d’aujourd’hui, il y aura quatre filtrations et, seules les personnes ayant les qualités requises passeront. C'est pourquoi la discipline est considérée comme la qualité la plus importante. On ne peut nier le lien étroit entre la discipline et les trois autres qualités. Par exemple, la personne non ponctuelle est égoïste puisqu'elle ne s'intéresse qu'à elle-même. On peut constater que la solution aux problèmes de nos sociétés réside dans la lutte contre l'anarchie qui y domine et, cela exige l'entraide entre les gouvernements et les compatriotes.

Notre histoire s'est déroulée au temps où les Géants dominaient les Fils d’Israël qui étaient poltrons et ruinés psychologiquement. Le Noble Coran nous décrit cet état: «N’as-tu pas vu ceux qui sortirent de leurs demeures, - il y en avait des milliers -, par crainte de la mort? » [10] Notez bien que le verset n'a pas dit "qui furent sortis" mais " qui sortirent" ce qui signifie qu'ils ont quitté leur terre volontairement par peur de l'ennemi. Il montre clairement leur égoïsme et leur manque de discipline. Vu l'absence chez eux des quatre qualités déjà citées, Allah (SWT) leur dit: «Mourez» c’est-à-dire qu’ils vont mourir sans rencontrer leurs ennemis contrairement aux honnêtes et aux courageux qui tombent martyrs sur le champ de bataille. Ensuite, Allah les rendit à la vie mais ils n'assimilèrent pas la leçon qu'Il voulut leur donner. Quant aux Géants, ils chassèrent les Fils d’Israël de leur terre, capturèrent leurs enfants et confisquèrent leur argent. Ils leur prirent également le coffre qui contenait les reliques de la famille de Moïse et de la famille d’Aaron parmi lesquels des vêtements et le bâton de Moïse. Ce coffre, sacré pour les Fils d’Israël, était placé devant eux durant les batailles comme un étendard pour attiser leur courage. Mais ils sombraient toujours dans leur état d'insouciance. Ne vous étonnez pas puisque notre état actuel ressemble au leur. Qu'attendons-nous donc pour nous réveiller de cette longue torpeur?!

Quelle était la cause de la panique des Fils d’Israël? Tout simplement les légendes propagées au sujet des Géants et de leur roi Goliath. Ils prétendaient qu'un soldat de l'armée de Goliath était capable à lui seul de tuer mille hommes. En fait, ces légendes indiquent avant tout la faiblesse des Fils d’Israël. D'un point de vue psychologique, la personne faible n'arrive pas à assimiler la réalité de sa faiblesse, elle attribue une grande force à son adversaire afin de justifier son incapacité devant lui.

Malgré la faiblesse qui caractérisait en général les Fils d’Israël, il y en avait quelques-uns qui jouissaient d’une bonne nature parmi lesquels Taloût qui était un homme ordinaire et pauvre. Il n’était pas de ces notables égoïstes toujours en désaccord entre eux, oubliant de la sorte l'ennemi commun. Personne d'entre ceux-ci n'eut le courage de se déclarer roi par crainte de Goliath qui aurait pu l'écraser facilement. Seuls les valeureux réclamèrent d'affronter Goliath et de le tuer pour mettre terme au mépris qu'ils sentaient. Ils aspiraient à la renaissance comme nous aujourd'hui. Parmi ces derniers se trouvait un jeune berger de 16 ans qui devait avoir un rôle majeur.

« N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’après Moïse ils dirent à un prophète à eux: «Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah». Il dit: «Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit?» Ils dirent: «Et qu’aurions-nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants?» Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connaît bien les injustes. »[11] Ces versets mettent en évidence la réaction des notables des Fils d’Israël qui demandèrent à leur prophète de nommer un roi pour les unifier comme si ce n'était pas leur affaire. C'est exactement ce que nous faisons aujourd'hui en nous demandant " Où es-tu Saladin pour nous sauver?" Nous souffrons du manque de discipline tout comme ce peuple au temps de sa défaite. Leur prophète leur dit : «Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit?» [12] Ils s’exclamèrent : «Et qu’aurions-nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants?» 

Aujourd'hui, nous aussi, nous sommes fous de rage à la perte de notre honneur et de notre respect devant le monde entier surtout que nous n'avons plus rien présenté à l'humanité. Nous réclamons la renaissance et la réforme à toute occasion. Mais, possédons-nous vraiment les qualités nécessaires?

Les Fils d’Israël qui avaient manifesté un grand enthousiasme à combattre leur ennemi étaient au nombre de huit cents mille. Cependant, après quatre filtrations, ce nombre fut réduit à trois cents treize, le même nombre des Compagnons du messager Mohammad (Qu’Allah le bénisse et le salue) à la bataille de Badr. Donc, 799.687 furent écartés durant le processus des quatre filtrations. Car ce n'est pas le grand nombre qui compte mais les âmes fortes et courageuses.

Voyons ensemble les quatre filtrations à travers l'histoire de Taloût et de Goliath.

1. La filtration des lâches.

Cette première filtration visait à écarter les poltrons et ceux qui ne jouissaient pas de l'esprit d’initiative. Allah (SWT) dit : «Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux.»[13] Lorsque Allah leur ordonna de combattre leur ennemi, peu d’entre eux obéirent, à peine 10 % et leur nombre passa de 800,000 à 80,00. 720,000 ne méritaient pas de remporter la victoire parce qu'ils eurent peur de combattre l'armée de Goliath.

Mais comment peut-on reconnaître les courageux? Le courageux est celui qui fait ce que les autres hésitent à faire. Nous racontons l'histoire de Taloût et de Goliath pour en profiter dans notre vie. Il ne s’agit pas seulement de combattre mais de ne pas hésiter à surmonter les difficultés et à dire la vérité. Un poète dit à cet égard: “On a demandé à la montagne pourquoi tu es si haute ? Elle a répondu parce que la vallée est très basse.” Sachez bien que si vous allez baisser la tête, la montagne vous paraîtra très haute. N'ayez pas peur d'avouer vos fautes sinon vous commettrez plus d'erreurs.

 

 

 

Comment être courageux et avoir un esprit d’initiative?

- La pratique des actes cultuels fortifie l'âme. On peut se demander quelle est la relation entre par exemple la prière de nuit et le courage? En fait, il s'agit d'une relation très étroite entre les deux car à force d'être en contact avec Allah, Il vous attribuera de Sa force. En d'autres mots, la foi et la pratique du culte vous apprennent à vous suffire d’Allah qui sera votre garant et vous n'aurez peur de personne. Ce sens paraît clairement à travers ce verset : « Certes ceux auxquels l’on disait: «Les gens se sont rassemblés contre vous; craignez-les» - cela accrut leur foi - et ils dirent: «Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant» Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d’Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est Détenteur d’une grâce immense.»[14]

- L'esprit d’initiative s’acquiert par l’entraînement : vous prenez l'initiative d’accomplir quatre tâches et vous insistez à les achever comme il faut. Mais gardez-vous d’être comme les Fils d’Israël qui manifestaient un grand enthousiasme juste au début de tout projet mais peu de temps après le jetaient derrière leurs dos. Ne concluez pas un pacte pour le rompre ensuite.

 2- La filtration des égoïstes

Allah (SWT) dit :« Et leur prophète leur dit: «Voici qu’Allah vous a envoyé Taloût pour roi.» Ils dirent: «Comment règnerait-il sur nous? Nous avons plus de droit que lui à la royauté. On ne lui a même pas prodigué beaucoup de richesses! » Il dit: «Allah, vraiment l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique.» - Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient. » [15]

Allah choisit Taloût, un homme ordinaire et pauvre, pour être le roi des Fils d’Israël. La majorité du petit nombre qui était resté de la première filtration s’est détournée et, par conséquent, de nouveau leur nombre diminua de 80,000 à 8,000. La seconde filtration éprouva le dévouement des serviteurs à Allah.

Pouvons-nous savoir si nous sommes égoïstes ou non? Pour le savoir nous devons nous poser les questions suivantes : “Accepterions-nous de participer à une œuvre de charité sans que notre nom ne soit mentionné? Si durant une œuvre de charité nous sommes en désaccord avec quelqu'un d’autre, allons-nous nous retirer ? Pourrons-nous être dévoués à Allah comme Khaled Ibn Al-Walid l’a été?” Lors d’un combat, il avait été destitué de son commandement par Omar Ibn Al-Khattâb, prince des croyants. Toutefois, en tant que soldat, Khalid déploya un grand effort durant le combat, plus grand même que ce qu'il avait fourni lorsqu'il était chef de l'armée. En l'interrogeant à ce sujet, il répondit: " Je conquiers la Syrie pour Allah et non pour Omar Ibn Al-Khattâb."

Comment être entièrement dévoué à Allah?

- L'invocation est très importante. Nous prions Allah de nous combler de la faveur de se dévouer complètement à Lui.

- La participation à des œuvres de charité.

David Goliath Coran

Category : RECITS DU CORAN | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |