ETAPES DU VOYAGE VERS L’AU-DELA » Paix et Amour entre les peuples

 ETAPES DU VOYAGE VERS L’AU-DELA

29/6/2012

tombeETAPES DU VOYAGE VERS L’AU-DELA

LA TOMBE 

 C’est la 1ère étape dans l’au-delà, un abîme de l’Enfer pour le mécréant et l’hypocrite, et un magnifique jardin pour le croyant. Il est rapporté que le mort y subit des châtiments à cause de ses péchés dont font partie : Le fait de ne pas se préserver de l’impureté urinaire, colporter des propos entre les gens avec l’intention de nuire, s’accaparer une partie du butin, le mensonge, dormir aux heures de prière en les délaissant, négliger le Coran, la fornication, l’homosexualité, l’intérêt usuraire, ne pas rembourser sa dette, etc… Parmi les choses qui délivrent de ce châtiment, il y a : Les bonnes œuvres vouées exclusivement à Allah, demander la protection d’Allah contre le châtiment de la tombe, la récitation de la sourate Al Moulk (la Royauté), etc… Sont à l’abri de ce châtiment : le martyr, celui qui reste posté en sentinelle dans le sentier d’Allah, celui meurt un vendredi, celui meurt des suites d’un mal de ventre, etc… 

 LE SOUFFLE DE LA TROMPE 

 C’est une énorme corne que l’ange Israfîl a placée sur sa bouche attendant le moment où il lui sera ordonné de souffler dedans : le souffle de l’effarement : Allah swt dit : « Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que ceux qui seront dans les cieux et sur terre seront foudroyés, sauf ceux qu’Allah voudra épargner ». (Az Zoumar ; 68), tout l’univers sera alors détruit et après quarante années aura lieu le souffle de la Résurrection ; Allah swt dit : « Puis on y soufflera de nouveau, et les voilà debout, contemplant » (Az Zoumar ; 68) 

 LA RESURRECTION 

 Ensuite, Allah enverra une pluie, qui fera surgir de la terre le corps des morts qui se reconstitueront à partir de leur coccyx, et ils deviendront des nouvelles créatures qui ne meurent plus, nus pieds, nus et incirconcis, contemplant les anges et les djinns. Ils seront ressuscités selon leurs ultimes œuvres ; ainsi, le pèlerin qui a rendu l’âme en état de sacralisation sera ressuscité en train de dire la talbiya du hadj, le martyr en train de saigner, le négligent sera distrait…, conformément à cette parole du Prophète saws : « Chaque individu sera ressuscité dans l’état dans lequel il est mort. » (Muslim) 

 LE GRAND RASSEMBLEMENT

 Ensuite, Allah rassemblera les créatures pour effectuer les comptes. Ils seront épouvantés et seront tels des gens ivres en un jour considérable dont la durée est de 50 000 ans. Il leur semblera que leur séjour dans ce bas monde ne dura qu’une simple heure. Le soleil se rapprochera d’une distance d’un mile et les gens seront noyés dans leur sueur proportionnellement à leurs œuvres. Ce jour-là, les faibles et les orgueilleux se renverront la parole les uns aux autres, le mécréant se plaindra de son associé, son diable et les membres de son propre corps, et tous se maudiront les uns les autres. L’injuste se mordra les deux mains et dira : « Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n’avais pas pris « untel » pour ami ! » (Al Furquane, 28) La Géhenne sera tirée par 70.000 rênes et chaque rêne sera tirée par 70.000 Anges. En l’apercevant, le mécréant aurait souhaité avoir la possibilité de se racheter du châtiment de ce jour en livrant sa propre personne ou aurait souhaité n’être que poussière. Quant aux pêcheurs : celui qui refuse de donner la Zakât verra sa fortune transformée en lames de feu avec lesquelles il sera cautérisé. Les orgueilleux seront massés comme des fourmis ; le traître, le fraudeur, le spoliateur seront démasqués et déshonorés. Le voleur se présentera avec ce qu’il a volé et toutes les vérités et tous les secrets apparaîtront au grand jour. Quant aux vertueux, ce jour ne les inquiétera pas ; au contraire, il s’écoulera pour eux comme le temps d’effectuer la prière du Dohr : « La grande terreur ne les affligera pas » (Al Anbiya, 103) 

 L’INTERCESSION 

 La grande intercession : Elle est réservée exclusivement à notre Prophète Muhammad saws. Elle se manifestera en faveur des créatures le Jour du Rassemblement afin qu’elles soient soulagées de l’angoisse et de l’affliction et pour qu’elles soient jugées. Quant aux autres intercessions en dehors du Jour du Rassemblement, elles sont communes aux Prophètes saws comme à d’autres : comme l’intercession pour faire sortir ceux des croyants qui sont entrés en Enfer et pour élever leurs rangs. 

 LES COMPTES

 Les gens seront présentés en rangs à leur Seigneur. Il leur fera voir leurs œuvres et les interrogera au sujet de ces dernières. Il les questionnera sur toute leur vie, leur jeunesse, leur fortune, leur science et leur engagement, mais aussi, sur les bienfaits, leur ouie, leur vue, leur cœur. Par ailleurs, le mécréant et l’hypocrite seront jugés sous les yeux de toutes les créatures pour les réprimander, établir la preuve contre eux et prendre à témoin les gens contre eux, ainsi que la terre, les jours, les nuits, les richesses, les anges et les membres de son corps afin que cela soit attesté et soit reconnu par eux. Quant au croyant, Allah le prendra en aparté et lui fera reconnaître ses péchés, au point que lorsqu’il lui semblera qu’il est perdu, Il lui dira : « Je les ai soustraits à la vue dans le bas monde et aujourd’hui, Je te les pardonne » La première communauté à être jugée sera celle de Muhammad saws, les premières œuvres qui seront jugées seront la prière rituelle et les premières œuvres à être dédommagées seront les crimes de sang. 

 LE DEROULEMENT DES REGISTRES 

 Ensuite, les registres seront déroulés et chacun recevra un livre « qui n’omet de mentionner aucun péché ni grand ni petit » (Al-Kahf, 49) le croyant le recevra de sa main droite, le mécréant et l’hypocrite de leur main gauche derrière leur dos. 

 LA BALANCE 

 Ensuite, les œuvres des créatures seront pesées pour qu’elles soient rétribuées en conséquence, à l’aide d’une balance réelle et précise . Les bonnes actions conformes aux enseignements de l’islam et vouées exclusivement à Allah pèseront lourd sur la balance. On compte parmi celle-ci : l’attestation (il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah) le bon comportement, l’évocation d’Allah : comme al-hamdou lillah (louange à Allah), subhanAllahi wa bihamdihi soubhanallahil adhim (gloire à Allah et qu’Il soit loué, gloire à Allah le Très Grand). Les gens qui ont été victimes d’injustice seront récompensés en recevant les bonnes actions des gens injustes envers eux et ou en leur donnant de leurs mauvaises actions. 

 LE BASSIN 

 Puis, les croyants iront se désaltérer au Bassin ; celui qui en boira n’aura plus jamais soif. Chaque prophète possède son Bassin, mais le plus immense est celui de Muhammad saws : son eau est plus blanche que le lait et plus délicieuse que le miel, et son odeur est plus agréable que le musc. Ses récipients sont en or et en argent et sont aussi nombreux que les étoiles. Sa longueur est comparable à la distance entre Eilat en Jordanie et Aden, son eau provient de la rivière Al kawthar (rivière du Paradis). 

 L’EPREUVE DES CROYANTS 

 Le dernier jour du Grand Rassemblement, les mécréants suivront les divinités qu’ils adoraient, et ces dernières les conduiront en Enfer, par vagues comme des troupeaux de bêtes marchant sur leurs pieds ou sur leur face. Il ne restera plus que les croyants et les hypocrites. Allah viendra et leur dira : « Qu’attendez-vous ? » Ils répondront : « Nous attendons notre Seigneur. », alors, ils Le reconnaîtront par Sa jambe qu’Il découvrira. Aussi, ils tomberont tous prosternés sauf les hypocrites. Allah swt dit : « Le jour où la jambe sera découverte et où ils seront invités à se prosterner, mais ils ne le pourront pas » (Al Qalam 42). Ensuite, tous Le suivront et le Pont sera dressé puis Allah leur donnera leur lumière et éteindra la lumière des hypocrites. 

 LE PONT (AS SIRAT) 

 C’est un pont dressé au dessus de la Géhenne ; les croyants doivent le franchir pour atteindre le Paradis. Le prophète saws l’a décrit comme étant « un endroit glissant et instable, hérissé de harpons et de crochets pareils aux épines de sa’dan (sorte de ronce)… il est plus fin qu’un cheveu et plus tranchant que le sabre » (Mouslim). A ce niveau, les croyants recevront la lumière en fonction de leurs œuvres et ils traverseront le Pont en fonction de leurs actions. Aussi, le croyant passera sur ce pont aussi rapidement qu’un clin d’œil, que l’éclair, que le vent, l’oiseau, les chevaux pur-sang ou les chameaux. « Les uns seront sauvés sains et sauf ; d’autres le seront, mais blessés, et d’autres enfin tomberont dans l’abîme de l’Enfer. » (Al bukhari et Muslim) Quant aux hypocrites, ils n’auront aucune lumière ; ils retourneront et une barrière sera dressée entre eux et les croyants ; puis ils voudront passer sur le Pont, mais ils sombreront tous dans l’abîme de l’Enfer. 

 L’ENFER

 Les mécréants y entreront, ainsi que certains pêcheurs parmi les croyants, et les hypocrites. Il comporte sept portes. Sa fournaise est soixante dix fois plus puissante que le feu de ce bas monde. Le corps des mécréants y sera agrandi afin qu’ils goûtent au châtiment. La distance entre les deux épaules sera pareille au trajet que l’homme parcourt pendant trois jours. Leur dent aura la taille du Mont Ouhoud et leur peau sera dure. Leur boisson sera de l’eau bouillante qui dépècera leurs entrailles et leur nourriture sera du Zaqqoun (un arbre avec des épines), du pus et de la sanie. Celui d’entre eux qui aura le châtiment le plus léger est une personne qui aura deux charbons ardents sous ses pieds qui feront bouillir son cerveau. Son abîme est extrêmement profond. Si on y lance un nouveau-né, il atteindra l’âge de soixante dix ans avant de toucher le fond. Son combustible est composé de mécréants et de pierres, son vent est un vent violent, brûlant et sec ; son ombre est une fumée noire. L’Enfer dévore tout, ne laisse et n’épargne rien. Il brûle la peau, parvient jusqu’aux os et monte jusqu’au cœur. Il n’est que fureurs et gémissements. 

 LE PONT (AL QANTARAH) 

 Le Prophète saws a dit : « Les croyants seront délivrés de la fournaise et seront immobilisés sur un pont située entre le Paradis et l’Enfer. C’est là qu’ils devront compenser les méfaits qu’ils ont commis auparavant les uns contres les autres. Quand ils auront réglé leurs comptes et qu’ils seront purifiés, on leur permettra d’entrer au Paradis. Par celui qui détient l’âme de Muhammad en Sa main, chacun d’eux trouvera plus facilement sa place au Paradis qu’il ne trouve le chemin de sa demeure. (Al Bukhari) 

 LE PARADIS 

 C’est le refuge des croyants ; ses briques sont en or et en argent. L’odeur de sa glaise est telle l’odeur du musc ; ses galets sont des perles et des rubis. Son sol est constitué de safran. Il a huit portes et la largeur d’une porte est pareille à la distance parcourue en trois jours de marche ; cependant, elles seront pleines de monde. Il possède 100 degrés et l’espace entre deux degrés est semblable à la distance qui sépare le ciel de la terre. Le Firdaws est le plus haut degré et de là, les rivières du Paradis prennent leur source. Au-dessus du Firdaws, se trouve le Trône du Très Miséricordieux. Ses rivières coulent sans lits et le croyant les fait couler selon sa volonté. Ses fruits sont impérissables, accessibles sans aucune difficulté. Il y a pour le croyant une tente creusée dans une perle d’une longueur de soixante miles et à chaque coin de cette tente une épouse. Le corps de ses habitant sera dépourvu de poils, ils seront imberbes, avec du Kôhl sur leurs paupières. Leur jeunesse est éternelle et leurs habits ne s’usent pas. Ils n’urinent pas, ni défèquent et n’ont aucune impureté. Leurs peignes sont en or, l’odeur de leur sueur est du musc, les hommes auront des épouses d’une grande beauté, vierges, gracieuses et toutes d’une égale jeunesse. Le premier à entrer au Paradis est Muhammad saws puis les prophètes. Celui dont le souhait est le plus infime, obtiendra dix fois ce qu’il a souhaité. Leurs serviteurs sont des garçons éternellement jeunes pareils à des perles parsemées. Parmi ses plus grands délices : la vision d’Allah, l’obtention de Sa satisfaction et la vie éternelle… 

 

Tags : mort tombe
Category : PARADIS | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |