Fetwa sur l'homosexualité » Paix et Amour entre les peuples

 Fetwa sur l'homosexualité

3/8/2012

QUESTION

Assalamou 3aleikoum: Je suis  homosexuelle bien qu'étant très croyante et pratiquante. je n'ai  jamais eu de relation avec une femme et je n'en aurai jamais de  crainte d'offenser Dieu. je sais que les relations intimes entre  personnes de même sexe sont strictement interdites mais qu'entend-on  exactement par "relations intimes"? où se situe la limite à ne pas  franchir? Est-ce que le fait d'avoir de l'attirance ou d'éprouver de  l'amour pour son semblable est considéré comme étant un péché? Tant  de questions que je me pose sans pouvoir trouver de réponses...
Salam

REPONSE

Alaykom essalam wa rahmatollah,   

    Je tiens d'abord à te dire combien j'admire ta détermination à vouloir ne pas offenser Allah, ainsi que ton courage à parler de ton problème, car il t'en a sûrement fallu beaucoup.

Moi, au contraire, je trouve, chère sœur, que la solution à ton problème est bien plus simple que tu ne le croies. Pourquoi ? car en fait tu as déjà mis la main sur la cause de ton mal. Connaître et reconnaître la cause de son mal est le premier pas vers le traitement. En fait, on n' « est » pas homosexuel, on le « devient » ! comme tous les vices d'ailleurs, car on n' « est » pas voleur, on le « devient », etc.

 L'homosexualité n'est pas innée en nous, sinon Allah ne l'aurait pas dénoncée et taxée des pires peines.
    La preuve en est l'histoire du Prophète Lot et de son peuple sur qui la colère d'Allah s'est abattue, et cela bien avant l'Islam !

L'homosexualité fut donc bannie de tout temps et par toutes les religions, ce qui n'est qu'une preuve en plus qu'il s'agit bel et bien d'un péché. Mais ça tu le sais déjà et tu en es consciente, ce qui est déjà très bien. Mais il ne suffit pas, chère sœur, d'être conscient du mal, il faut se battre contre lui. Il faut lutter. Se laisser aller à cette passion malsaine, serait comme une personne atteinte d'une maladie grave, qui se contenterait d'être consciente de son mal, sans pour autant ne faire aucun effort pour lutter contre. Ce qui n'aboutirait qu'à sa perte.

    Pourquoi nous nous complaisons dans la souffrance qui nous est causée par le mal alors que nous éprouvons une gêne immense à subir la souffrance que nous cause la lutte contre le mal ? Il y a souffrance partout donc, mais la souffrance contre le mal est une souffrance salvatrice qui aboutira tôt ou tard, avec l'accord d'Allah, à un terme!

    Quant à l'expression « relations intimes », elle est très souvent interprétée par « pénétration ». Mais tel n'est pas toujours le cas. Combien de jeunes gens se leurrent en pratiquant la fornication: « sans pénétration », arguent-ils !? ce serait prétendre faire le mal « sans nuire à personne » !! ou voler « sans prendre trop d'argent »…

Ne faisons pas les choses à demi, ne faisons pas les choses à la limite du licite! Je connais d'ailleurs une jeune fille qui, malgré mes conseils, se disait toujours consciente de « la limite à ne pas franchir »… mais malheureusement la limite a été franchie et la pauvre gosse se débat dans un terrible cauchemar et n'arrive plus à retrouver son identité.

 Qui s'engage dans le danger et s'obstine à suivre la route de Satan sera aveuglé par Allah qui ne voudra plus de lui tellement Il lui a offert son aide et tellement cette aide fut refusée!

    « Avoir de l'attirance ou éprouver de l'amour pour son semblable » est un péché. Mais un péché non réalisé n'est pas puni par Allah Le Miséricordieux ! Sachons cependant que tout péché non réalisé est un péché potentiel et qu'à force de fantasmer l'on aura tellement envie de passer à l'acte que l'on ne pourra plus se retenir une fois l'occasion venue! Les crimes que l'on dit être des « crimes parfaits » ne sont que le fruit de longs fantasmes passés à l'acte !

    La première chose que tu devrais faire, chère sœur, c'est de t'éloigner de tout ce qui, dans ton entourage, pourrait susciter de tels fantasmes. Débarrasse-toi de tout objet qui serait à la source de tes visions et éloigne-toi de toute personne t'incitant à prendre cette voie. Arme-toi d'une volonté de fer et prie Allah jour et nuit de t'aider à t'en sortir.

 L'essentiel est d'étouffer le fantasme à ses débuts en invoquant l'aide d'Allah (soubhanahou wa taala) et cela en prononçant « Aouzou billahi minal chaytaan irrajim » (j'invoque l'aide d'Allah contre le diable lapidé), plusieurs fois et le plus fort possible, tout en quittant le lieu où l'on est et en allant s'occuper à faire autre chose !

    Essaie de lutter, ma sœur, et tu seras étonnée du résultat in shaa Allah!

 

Category : FETWAS | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |