La guerre menée par la guêpe "pepsis" contre la tarentule » Paix et Amour entre les peuples

 La guerre menée par la guêpe "pepsis" contre la tarentule

5/9/2009

guêpeLa guerre menée par la guêpe "pepsis" contre la tarentule

Durant la saison de la reproduction, la guêpe géante connue sous le nom de "pepsis" ne se préoccupe pas de construire un nid ou bien un dispositif pour assurer l'incubation, contrairement aux autres animaux. Elle est dotée d'un mécanisme reproducteur totalement original. Cette guêpe nourrit et protège ses œufs en utilisant l'araignée la plus grosse et la plus dangereuse qui existe sur terre, à savoir la tarentule.

Généralement, les tarentules se cachent dans les galeries qu'elles creusent sous la terre. Cette guêpe, toutefois, est équipée de capteurs sensibles à l'odeur se dégageant du corps de la tarentule. Par conséquent, il n'est pas difficile pour elle de trouver sa proie. Mais la tarentule étant un animal assez rare, la guêpe doit parfois se déplacer pendant des heures afin de débusquer une seule tarentule. Lors de ce périple, elle veille à bien nettoyer régulièrement ses capteurs afin que leur sensibilité ne s'altère pas.

Lorsque la guêpe trouve la tarentule, un combat s'engage. L'arme principale de la tarentule est son poison fatal. Dès le début de la lutte, la tarentule mord immédiatement la guêpe. Cependant, les guêpes de cette espèce sont immunisées contre le poison de la tarentule du fait qu'elles possèdent un antidote spécial, et elles ne sont pas affectées par le poison puissant de la tarentule grâce à cette sécrétion dans leur corps.
A ce stade, la tarentule ne dispose plus d'autre défense à déployer contre la guêpe. C'est maintenant le tour de la guêpe de mordre, ce qu'elle va faire au niveau de la partie supérieure de l'estomac de la tarentule, où elle va décharger son poison. C'est un détail qui a son importance, car cet endroit est justement la partie la plus sensible de la tarentule. C'est après cette attaque que l'aspect le plus important de l'événement se produit : le poison injecté par la guêpe ne tue pas la tarentule, mais il va seulement la paralyser.

La guêpe tire ensuite la tarentule tétanisée vers un endroit propice, où elle creuse un trou dans lequel elle place le corps de celle-ci. Puis la guêpe perce l'estomac de sa victime, et elle y dépose un seul œuf.

En l'espace de quelques jours, le petit de la guêpe sort de l'œuf, et il va se nourrir de la chair de la tarentule et trouver refuge en elle jusqu'à la venue de la phase de métamorphose.

La guêpe "pepsis" doit trouver une tarentule pour chacun des vingt œufs qu'elle pond tout au long de la saison de la reproduction.

Cette méthode incroyable nous montre que le système reproducteur de la guêpe en question est spécialement créé en accord avec la nature de la tarentule. Sinon, il est impossible d'expliquer la présence de l'antidote dans le corps de la guêpe contre le poison de la tarentule, de même que sa sécrétion d'un fluide paralysant celle-ci. Tous ces détails nous montrent que Allah a créé ces créatures selon les propriétés nécessaires à leurs besoins.

C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hashr, 24)

 

Source : http://us2.harunyahya.com

 

Tags : ISLAM
Category : SIGNES DE DIEU | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |