Etre dévoué à Allah » Paix et Amour entre les peuples

 Etre dévoué à Allah

14/9/2009

AllahEtre dévoué à Allah

 

Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit. (Sourate 5, al-Ma'ida: 16)

Qu'est-ce qui différencie le musulman des autres individus? Les non-musulmans répondront que la différence se situe au niveau culturel, dans une vision du monde différente ou dans des valeurs morales dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas. D'autres diront que la différence prend racine dans les idéologies que les musulmans embrassent. Toutes les réponses renverront aux différences "visibles" qui semblent être les conséquences d'une différence plus fondamentale. Souvent, ces non-musulmans ne comprennent pas cette différence, c'est d'ailleurs pour cela qu'ils ne sont pas musulmans.

Il faut souligner une chose avant de présenter la caractéristique de base qui distingue le musulman. Lorsqu'on parle du "musulman", on ne fait pas référence à un individu dont la carte d'identité porte la mention "musulman". En fait, le mot "musulman" est celui choisi par Dieu pour désigner celui qui adhère à Sa religion. Comme cela est indiqué dans le Coran, les musulmans se distinguent des autres individus car ils reconnaissent l'infinie puissance de Dieu. Toutefois cette reconnaissance ne signifie pas automatiquement l'affirmation de l'existence d'un Créateur:

Dis: "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout?" Ils diront: "Allah." Dis alors: "Ne Le craignez-vous donc pas? Tel est Allah, votre vrai Seigneur. Au-delà de la vérité qu'y a-t-il donc sinon l'égarement? Comment alors pouvez-vous vous détourner?" (Sourate 10, Yunus: 31-32)

Dans ces versets, les questions s'adressent à quelqu'un qui admet l'existence de Dieu et accepte ses attributs et qui pourtant ne craint pas Dieu et s'en détourne. (Satan, lui-même, ne nie pas l'existence de Dieu)

Il ne suffit pas d'affirmer verbalement la puissance divine pour l'accepter et s'y soumettre. Les croyants sont ceux qui admettent l'existence de Dieu et Sa grandeur, qui sont "constants dans leur devoir" envers Lui et qui orientent leurs actions dans ce sens. En revanche, les autres sont ceux qui nient Dieu ou, à l'image de ceux que décrivent les versets précédents, ceux qui n'accomplissent pas leur devoir envers Dieu en dépit de leur conscience de Son existence.

De tels individus oublient complètement Dieu, Créateur de l'homme, tout au long de leurs vies. Ils ne sont pas préoccupés par l'origine ni le but de leurs vies qui sont totalement détachées de Dieu et de Sa religion. Pourtant, le Coran établit une comparaison montrant que ce genre de vie repose sur des bases creuses et friables et est donc destiné à la destruction:

Lequel est plus méritant? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer? Et Allah ne guide pas les gens injustes. (Sourate 9, at-Tawba: 109)

Le verset précédent nous informe également que les vies de ceux qui manquent de foi sont construites sur le bord d'un "précipice prêt à s'effondrer" . Le but principal des non-croyants est d'atteindre le bonheur et la paix "dans ce monde", certains souhaitant avant tout devenir riche s'y consacreront corps et âmes, d'autres en mal de reconnaissance et de respect se sacrifieront afin de gagner une certaine notoriété. Mais ce sont là des objectifs purement terrestres qui disparaîtront lorsque la mort frappera ou peut-être même avant.

Le croyant est, en revanche, pleinement conscient de l'existence et de la puissance de Dieu. Il sait pourquoi Dieu l'a créé et ce qu'Il attend de lui. C'est pourquoi son but principal est de satisfaire Dieu en tant que serviteur. Il recourt à tous les moyens licites pour atteindre ce but et il lutte dans cette voie. Son état d'esprit lui permet de dépasser le mystère de la mort: pour beaucoup elle est synonyme de fin alors que pour le croyant, elle est au contraire une transition vers la vraie vie.

Pour les non-croyants, la mort est un incident qui s'auto-génère et qui met donc un terme à la vie de manière fortuite et spontanée. La vérité est que Dieu crée la vie et la reprend. La mort n'est certainement pas une coïncidence ou un accident. Elle a lieu au moment et à l'endroit préétablis par Dieu.

Le musulman comprend que Dieu a pouvoir sur toute chose et que la mort n'est pas une fin mais la transition vers la demeure réelle de l'homme: l'Au-delà. Il évite alors soigneusement de construire sa vie sur un "précipice prêt à s'effondrer" . Il se tourne vers Dieu car il sait qu'Il est le Propriétaire et Créateur de la vie, de la mort et de ce qui vient après. Dans ce système créé par Dieu, il sait que la richesse, le statut social ou le physique ne mène pas au succès mais ne sont que des "causes" éphémères opérant selon les règles édictées par Dieu.

La clé du système créé par Dieu réside dans Son consentement. Dieu ne guide, en effet, que ceux qui recherchent Son plaisir:

Par ceci (le Coran), Allah guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. Et Il les fait sortir des ténèbres à la lumière par Sa grâce. Et Il les guide vers un chemin droit. (Sourate 5, al-Ma'ida: 16)

Le trait essentiel qui distingue le musulman des autres individus est qu'il voit dans la religion un moyen de gagner le plaisir et la satisfaction de Dieu, tandis que la plupart des gens estiment qu'il s'agit d'un système de croyances occupant une part insignifiante de leurs vies.

Il faut ici faire la distinction entre les véritables musulmans et ceux qui les imitent, c'est-à-dire les hypocrites. Les musulmans prennent la religion comme un chemin menant vers le plaisir de Dieu alors que les hypocrites ne recherchent qu'un profit. C'est pourquoi la prière de l'hypocrite est de nature prétentieuse (Sourate 107, al-Ma'un: 6) tandis que les musulmans prient humblement (Sourate 23, al-Mu'minun: 1-2). De la même manière les musulmans dépensent leur argent pour la cause de Dieu, alors que les hypocrites le font davantage pour impressionner les gens que pour gagner l'agrément de Dieu.

Ô les croyants! N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens sans croire en Allah et au Jour dernier. Il ressemble à un rocher recouvert de terre: qu'une averse l'atteigne, elle le laisse dénué. De pareils hommes ne tirent aucun profit de leurs actes. Et Allah ne guide pas les gens mécréants. (Sourate 2, al-Baqara: 264)

Category : AMOUR D'ALLAH | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |