Sourate Yoûssef (Joseph) » Paix et Amour entre les peuples

 Sourate Yoûssef (Joseph)

9/10/2009

Sourate Yoûssef (Joseph)

Sourate Yoûssouf est mecquoise. Elle a été révélée dans la même période que les deux sourates précédentes, Yoûnous (Jonas) et Hoûd, et dans les mêmes circonstances. Elle comprend cent onze versets qui nous racontent la biographie de Joseph toute entière, dans le plus long récit du Coran.
 
Le meilleur récit.
D'après les spécialistes, cette sourate contient tous les éléments et toutes les techniques du texte narratif. On y trouve le suspense, les images, l'enchaînement des évènements et les symboles.
Nous remarquons par exemple que le récit commence par un songe vu par Joseph et se termine par sa réalisation. Quant à la chemise de Joseph utilisée par ses frères comme preuve de leur innocence, elle s'avère ensuite être elle-même la preuve de leur trahison. Puis elle sert pour innocenter Joseph de l'agression sur l'épouse de l'homme noble.
Une des merveilles de cette sourate est que la narration propose au lecteur des images visuelles et auditives des événements qui se déroulent. C'est une des plus belles histoires à lire et des plus impressionnantes et nous n'avons pas besoin du témoignage des spécialistes du récit pour le savoir puisqu'Allah (que Son nom soit glorifié) atteste Lui-même de la qualité et de la beauté de cette narration : "Nous te racontons le meilleur récit, grâce à la révélation que Nous te faisons dans ce Coran" verset 3.
Mais cette sourate du Coran n'est pas simplement une histoire. Son objectif se résume dans sa dernière ligne qui dit : "Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants»." verset 90.
 
L'objectif principal de l'histoire est : Il sait et nous ne savons pas.

L'objectif de la sourate Yoûssouf est de nous faire comprendre que l'ordonnance d'Allah (que Son nom soit glorifié) est différente du jugement humain limité. C'est comme si elle nous disait : Ayez confiance dans l'ordonnance d'Allah (que Son nom soit glorifié) et patientez sans désespérer. Les évènements de sourate Yoûssouf  sont étranges et imprédictibles. Joseph était aimé de son père depuis sa naissance, une bonne chose en apparence. Cet amour poussa ses frères à le jeter dans le puits d'où il fut mené à la maison de l'homme noble. C'était de nouveau une situation heureuse qui se termina  par la prison et lui donna avec cela l'occasion de devenir premier ministre d'Égypte. Allah (que Son nom soit glorifié) nous montre à travers cette histoire que c'est Lui qui dispose. L'homme peut penser que certaines situations lui sont défavorables mais son raisonnement est incapable de concevoir l'ordonnance d'Allah et la sagesse de Sa sentence.
 
Le chemin sinueux.
En examinant l'histoire de Joseph, nous voyons qu'elle comprend trois situations avantageuses (Amour du père - Chez le noble - Ministre d'Egypte) et deux fâcheuses (Au fond du puits - En prison ) . 

Les moments de malheur dans la vie de Joseph ne sont pas tous de même intensité. Quel a été le plus difficile: le puits ou la prison ? La période de prison dura neuf ans mais celle du puits qui ne dura que trois jours fut beaucoup plus dure à cause de son jeune âge. Au milieu de tout cela, nous voyons Joseph ferme avec les mêmes principes sans se courber devant les malheurs.
 
Tu es un serviteur dans les deux cas.
Nous devons tirer profit de la vie de Joseph et nous inspirer de son attitude dans le bonheur comme dans l'adversité. Malgré toutes les circonstances qu'il a traversées, il a fait preuve de patience et a gardé espoir dans les moments de malheur. Il a fait preuve d'humilité et de loyauté envers Allah (que Son nom soit exalté et glorifié) dans les moments de paix et de sécurité. La sourate nous apprend que la vie est une série de moments de calme et de difficulté en alternance. Il n'y a pas une seule personne dont la vie est paisible d'un bout à l'autre ou entièrement bouleversée et les deux situations sont toujours des épreuves. L'histoire de Joseph nous montre sa stabilité dans toutes les circonstances. Dans le malheur, il est patient et jamais désespéré, dans le bonheur, il reste humble et loyal envers Allah (que Son nom soit glorifié).
 
Entre la sourate et la biographie.
Comme nous l'avons dit précédemment, sourate Yoûssouf a été révélée dans les mêmes circonstances que les sourates Yoûnous et Hoûd, dans les temps les plus difficiles pour le Prophète (BP sur lui) et ses Compagnons. Joseph avait vécu des situations semblables. Il avait été éloigné de son père et le Prophète (BP sur lui), dans cette dixième année après sa mission, avait perdu son oncle Abou Tâlib et sa femme Khadîja. Joseph avait quitté la Palestine, pays de ses pères, pour l'Égypte loin de sa famille, et le Messager (BP sur lui), deux ans après, avait émigré de La Mecque vers Médine. Cette sourate préparait le Prophète à ce qui devait l'attendre comme épreuves et afflictions. Elle s'adresse à tous les croyants qui passent par des moments difficiles. Les savants disent : Toute personne en peine se sentira soulagée en lisant la sourate Yoûssouf.
 
Joseph: l'être humain.
La sourate s'intéresse avant tout à l'aspect humain de la vie de Joseph sans insister sur son rôle de prophète qui a été abordé dans sourate Ghâfir (Le Pardonneur) lorsque Moïse dit : "Certes, Joseph vous est venu auparavant avec les preuves évidentes, mais vous n'avez jamais cessé d'avoir des doutes sur ce qu'il vous avait apporté." Ghâfir : 34.  L'expérience de Joseph dans cette sourate est entièrement humaine. Elle s'achève par sa réussite dans ce monde et dans celui de l'au-delà, ici-bas par son accession au poste de premier ministre d'Égypte, et dans l'au-delà grâce à sa résistance à la séduction de l'épouse de l'homme noble et des femmes de la ville. Le succès d'un homme qui a patienté sans désespérer dans l'adversité, de la méchanceté de ses frères, au puits, à l'esclavage, aux tentatives de séduction de l'épouse de son maître, et qui est sorti vainqueur de toutes ces épreuves.
 
Où sont les miracles dans l'histoire ?
Comme nous l'avons remarqué, aucun miracle n'est venu soutenir Joseph face à ces situations difficiles. Certains peuvent voir que le songe en était un mais nous leur disons que tout le monde fait des songes. Le fait est, et il se trouve souligné dans la sourate, qu'Allah lui a apprêté l'occasion de la réussite, comme Il le fait pour chacun de nous et Joseph a su en profiter. Il lui a appris par exemple l'interprétation des rêves : "Ainsi ton Seigneur te choisira et t'enseignera l'interprétation des rêves.." verset 6.
 
Ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah.
L'histoire de Joseph est celle d'un homme qui est passé par des situations difficiles sans aucun instrument de réussite. Mais il a patienté sans jamais désespérer et la sourate est ainsi pleine d'espoir. Lorsque Ya`qoûb (Jacob) perdit son second fils et que le malheur fut double, il dit : "Et ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah»" verset 87. Ce verset ne signifie pas que celui qui désespère est incroyant, mais il l'est en partie. Il ne réalise pas que l'ordonnance d'Allah, Le Généreux, Le Compatissant et Le Sage ne peut être connue de personne.
 
Le succès vient d'Allah.
La majesté de ce noble prophète vient de ce que même lorsqu'il fut arrivé aux plus hauts rangs, la griserie du triomphe ne lui a pas fait oublier l'humilité envers Allah (que Son nom soit glorifié). Il dit à la fin du récit : "Ô mon Seigneur, Tu m'as donné du pouvoir et m'as enseigné l'interprétation des rêves. [C'est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l'au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fais moi rejoindre les vertueux." verset 101. Remarquez son humilité lorsqu'il dit "fais moi rejoindre les vertueux". C'est comme si les vertueux l'avaient précédé et qu'il voulait les rejoindre. Il a réussi dans l'épreuve du bonheur par son remerciement et sa reconnaissance, et dans celle du malheur par son endurance et son espoir.
 
Tu la mérites.
Comme commentaire au récit de la vie de Joseph (la paix sur lui), un verset splendide vient rassurer le Prophète (BP sur lui) à propos du soutien d'Allah et de Sa promesse. Un verset qui s'adresse également à toute la Umma. Lisez-le avec le cœur et l'âme : "Quand les messagers faillirent perdre espoir (et que leurs adeptes) eurent pensé qu'ils étaient dupés voilà que vint à eux Notre secours. Et furent sauvés ceux que Nous voulûmes. Mais Notre rigueur ne saurait être détournée des gens criminels." verset 110.
 
Résultat de l'expérience.
Nous arrivons à la fin de la sourate à un verset capital où Joseph, après avoir triomphé et réalisé tous ses souhaits dit : "Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants». verset 90.
L'histoire de Joseph nous apprend que celui qui désire réussir et poursuit un but, s'arme de patience et d'espoir sans se décourager et place sa confiance en Allah, réalisera sûrement son souhait: "Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants»". Joseph nous résume par ces paroles son expérience dans la vie, une expérience humaine.
Celui qui désire réussir dans la vie doit craindre Allah, demander son aide, patienter devant les difficultés, défier les obstacles et les surmonter. Sa patience doit être positive et persévérante et il ne doit négliger aucune occasion d'acquérir un talent ou de profiter des opportunités comme Joseph. C'est pourquoi d'ailleurs il a dit : "«Assigne-moi les dépôts du territoire: je suis bon gardien et connaisseur»." verset 55.

Essayons donc de profiter de l'exemple de Joseph, de sa réussite dans la vie pratique et dans le monde de l'au-delà au moyen de la science et de l'action d'un côté, de la résistance aux tentations et de la patience de l'autre pour parvenir, s'il plaît à Allah, au Paradis.

Category : ENSEIGNEMENTS DU CORAN | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |