L’Islamophobie aboie et l’Islam passe » Paix et Amour entre les peuples

 L’Islamophobie aboie et l’Islam passe

20/12/2009

 

MosquéeL’Islamophobie aboie et l’Islam passe
19 Décembre 2009  

Récemment, dans une émission d’une chaîne de télévision française, d’honorables personnes discutent du résultat du référendum, pour la suppression des minarets en Suisse. Un des présents choqué par ce résultat s’étonnait que les musulmans modérés ne répondent pas à cette décision, qui reflétait en réalité la peur et la haine de la religion musulmane.
Il faut savoir qu’actuellement, il y a dans le monde près d’un milliard cinq cent millions d’êtres humains qui embrassent l’Islam et dont l’immense majorité répond à cette hostilité par cinq prières par jour, prières que leur recommande Le Créateur, car ces prières sont des moments de paix, de sérénité et de direction dans cette vie. «Ne soyez pas violents», car qui tue un être humain sans droit c’est comme s’il avait tué toute l’humanité! (paragraphe 5 El Maïda du Saint Coran- La table servie au Messie et à ses auxiliaires). «Soyez honnêtes dans vos biens et dans vos paroles. Aidez par la charité les pauvres et les déshérités, répondez avec la plus grande courtoisie aux gens du Livre qui vous interpellent.» «Aimez beaucoup vos parents, surtout quand ils approchent la vieillesse et surtout votre mère, qui vous a mis au monde.» Et surtout, surtout: «Rendez le bien pour le mal» (paragraphe 41 du Saint Coran verset 34/35). Jules Masserman, psychanalyste américain, a sur le magazine Times du 15 Juillet 1974, conclu dans une rubrique: «Où sont les leaders?» (que peut-être le leader de tous les temps était le Prophète Mohammed (Que le Salut soit sur Lui). Etrange qu’en tant que juif, il place son propre héros le Saint Prophète Moïse en seconde position. Nous pourrions également citer un certain nombre de lumières non musulmanes, qui ont été prodigues en hommage à Mohammed (Que le Salut soit sur Lui) tels que: George Bernard Shaw, John Davenport, Mahatma Gandhi, etc. disant que Mohammed (Que le Salut soit sur Lui), était le plus grand homme de l’histoire, que peut-être n’existera-t-il pas d’autre que Lui pour toute l’éternité.
A l’honorable assistant à l’émission de la chaîne de télévision française sur les minarets suisses et son étonnement que les musulmans modérés restent silencieux, que pouvons-nous répondre après ces hommages au Saint Coran et à l’Islam? Si nous pouvons rappeler seulement ceci: Si le Saint Coran, message de notre Créateur était entre les mains des superpuissances, avec leurs armes atomiques, leurs fusées spatiales, avec leurs colossaux moyens d’édition et leurs capacités d’organisation et leurs ressources matérielles, ce ne serait point un miracle. Mais s’il était conçu pour des ignorés, des laissés-pour-compte et vaincre pacifiquement les puissances, les arrogants seigneurs du monde et ceux qui haïssent le message de l’Islam, ce serait en vérité un grand miracle. Alors, laissons Thomas Carlyle dans son style inimitable conclure cet article: Un peuple de pauvres bergers, sans être remarqués dans leur désert depuis la création du monde, un Prophète héros leur a été envoyé avec un message auquel il pouvait croire. C’est ainsi, par les commandements du Seigneur que les musulmans modérés répondent à l’hostilité de ces êtres qui ne veulent même pas lire au moins les textes du Saint Coran qui pourtant, est traduit dans toutes les langues afin d’assouvir leur curiosité et comprendre pourquoi il y a un milliard et demi de musulmans et qu’ils seront dans 20 ans deux milliards et demi dans le monde d’après les statistiques scientifiques occidentales. Au fait, que disent du Coran ces grands intellectuels qui ont eu l’idée de le lire, et dont les écrits sont restés dans l’histoire humaine. Laissez-nous vous proposer quelques brillants hommages faits par ces critiques de l’Islam non musulmans. Thomas Carlyle, un des plus grands penseurs du siècle passé, dans la rubrique: «Le héros Prophète!: La parole d’un tel être est une voix qui vient du coeur de la nature». «Les hommes l’écoutent et doivent l’écouter, comme ils ne le feraient pour rien d’autre, tout le reste n’est que vent en comparaison». Lamartine, l’historien français, résume son magnifique hommage à Mohammed (Que le Salut soit sur Lui) en ces termes: «Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes rationnels, d’un culte sans images, fondateur de vingt empires et d’un empire spirituel, voilà Mohammed (Que le Salut soit sur Lui). A toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine quel homme fut plus grand?». Un Anglais Ai. Arrbéry, dans la préface de sa traduction du Saint Coran déclare: «Chaque fois que j’entends le Coran psalmodié, je m’imagine écoutant de la musique. Par-delà le flot de mélodie qui s’écoule, le battement d’un tambour s’entend, c’est comme le battement de mon coeur».
Un autre Britannique, M.Marmaduka Lieklhall, dans l’avant-propos de sa traduction du Saint Coran, le décrit en ces termes: «Cette symphonie inimitable, ces sons véritables qui transportent les hommes en pleurs et en extase.» Cet homme se convertit à l’Islam avant la traduction du Saint Coran. Regardez le laissé-pour-compte devenir un notable du monde, le petit est devenu un grand du monde et en l’espace d’un siècle, l’Arabie avec Mekkah et Médine est à Grenade d’un côté et à Delhi de l’autre, étincelant en valeur et splendeur, brillante de génie.
Mekkah et Médine brilleront au-dessus d’une grande partie du monde jusqu’à la fin des temps. Ces Musulmans, l’homme Mohammed (Que le Salut soit sur Lui) et ce siècle, cela ne ressemble-t-il pas à une flamme qui aurait embrassé un monde qui semblait dans l’obscurité: sable négligé, mais voilà le sable devient poudre explosive qui flamboie haut dans le ciel du monde.

(*) Président du comité de la mosquée Emir Abdelkader

Ahmed BENABDERRAHMANE (*)

Source : http://www.lexpressiondz.com

Tags : islamophobie
Category : ISLAMOPHOBIE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |